Homélie du dimanche

 

 

 psimontrotabas  

 

 Homélies du Père. Simon Trotabas.

 Méditations sur l'Evangile du dimanche.

 ***********************

Dimanche 16 février 2020, St Matthieu 5/17 à 37

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

Dimanche 2 Février 2020, Présentation du Seigneur au Temple

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

************************************

Dimanche 26 Janvier 2020, Galilée des nations

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

Isaïe, chapitre 8, versets 23 à chapitre 9, verset 3.

Le 1 er livre d'Isaïe, aux environs de l'an 730 avant J.C. la Galilée est envahie, c'est la guerre,
l'oppression
. On a l'impression d'une situation sans issue où Dieu laisse Son Œuvre sombrer
dans les ténè
bres. Or, Isaïe annonce : Sur les habitants du pays de l'ombre, une lumière a
resp
lendi ... Je retiens cette Parole. Elle est pour moi, elle est pour vous quand vous êtes dans
la moros
ité ou davantage encore. Ténèbres, Lumière, c'est la clé de l’Evangile !

Evangile de Jésus Christ selon St Matthieu, chapitre 4, versets 12 à 23

St Matthieu parle ce matin de Zabulon et Nephtali. Ces deux régions forment la Galilée. Je
vous en pri
e, ne quittons pas La Galilée. C'est quoi, la Galilée ? En plus d'être le pays où
Jésus inaugure Sa vie publique, c'est un carrefour où se croisent de nombreuses cultures
différentes
... Une zone frontière qui ouvre sur la mer d'un côté, et les pays étrangers de
l'autre
. Ce que le Pape François appelle les périphéries. On est loin de la Judée et de
Jérusa
lem, le centre spirituel du culte d'Israël.

L'Evangile l'appelle la Galilée des nations. Si nous réfléchissons un peu, nous sommes tous
et toutes dans cette
Galilée des nations ! Nous vivons dans une société diverse, agitée, tiraillée
dans to
us les sens. Matthieu reprend les termes d’Isaïe :Sur les habitants du pays de l'ombre,
une lumière a resplendi : Jésus, La lumière a resplendi dans l'ombre sous ses multiples
formes. Ténèbres, lumière, c'est
la clé de l’Evangile !

Comme Jésus marche au bord du lac de Galilée, Il voit Simon appelé Pierre, et son frère
André
, deux pêcheurs, qui jettent leurs filets dans le lac. ((Venez à ma suite, je vous ferai
pêcheurs d’hommes ! » Aussit
ôt, laissant leurs filets, ils Le suivent.

La même scène se reproduit, peu après, avec deux autres frères, Jacques et Jean, qui laissent
leur Père et Le suivent .
..

Beaucoup sont étonnés qu'ils suivent ainsi Jésus, dès le premier appel. Pour mon compte,
l'appel de Dieu en quelqu'un, résonne si fort, qu'on peut difficilement ne pas y correspondre.
Ce qui m
'étonne, par contre, c'est que Jésus, pour accomplir Son œuvre fasse appel à Pierre,
André, Jacques, Jean et une infinité d'autres, comme si Jésus n'y arrivait pas mieux tout seul!

Le projet de Dieu, c'est le salut du monde, et j'ai quelque chose à y faire, moi aussi. On me
répète
« Simon, ce que tu peux faire, Dieu ne le fait pas à ta place, Il le fera, en toi, si tu le
fais »
Cela change complètement mon regard sur Dieu. Habituellement, je m'en remets à
Dieu pour qu'Il arrange Lui
, tout ce qui va mal. Dieu est Père, comme les parents : ils ont
réussi l'éducation de leurs enfants
, quand ceux-ci sont capables d'agir par eux-mêmes dans
leur v
ie. Jésus, Lui a tout fait. Il est mort pour nous, afin de nous faire vivre avec Lui,
maintenant dans Sa résurrection. A nous, comme nous sommes, avec nos insuffisances et nos
faiblesses
, de prendre notre part du salut obtenu par Jésus. Au moins ça !

Le Pape François a décidé de faire du 3èmeDimanche de l'année ordinaire, le Dimanche de
la Parole de Dieu
. Nous sommes le 3ème Dimanche ordinaire. Les textes bibliques nous sont
proposés chaque Dimanche. Au lieu de les laisser sur place en quittant la chapelle emportez-
les. Relisez-les
, chez vous, jusqu'à ce que telle ou telle expression devienne pour vous une
lumière dans votre vie. Alors, La Paro
le se mettra à vous parler, à vous aussi ! Aidez-vous les
uns les autres pour ça
!

Nous habitons la Galilée des nations. A chacun et à chacune la Parole de Dieu a quelque
chose à dire. A chacun et chacune de le découvrir
. Alors, La Parole de Dieu nous fait vivre !

Avec la collaboration de Fabrice

********************

Janvier 2020, 5 L’Épiphanie du Seigneur, La visite des Mages
Évangile selon St Matthieu, chapitre 2, versets 12

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

1 ° Les bergers vont vers Enfant Jésus, à Bethléem. Ils arrivent en toute simplicité, habillés
comme tous les jours, ils sentent les moutons. Les Mages arrivent, eux aussi à Bethléem. Ils
ne sont pas de chez nous, ils sont d'un pays lointain, étranger, ils ont une escorte, des
cadeaux ! l'aime que les uns et les autres soient là. Des milieux sociaux différents, les uns
proches, les autres d'ailleurs, ils ont toute leur place devant l'Enfant Jésus!

Ce matin, dans la chapelle, nous sommes de plusieurs pays, de plusieurs langues et cultures.
Ce matin, dans la chapelle Matisse, il y a ceux et celles qui sont baptisés, comme moi, depuis
leur plus jeune enfance ... Il y a ceux et celles qui ont été baptisés à l'âge adulte, après un long
parcours spirituel ... il y a peut être ceux et celles qui sont venus parce qu'ils ont entendu
parler de la chapelle ... Tous et Toutes, nous avons notre place ici. Mr Matisse a fait
construire cette chapelle « Je veux que tous et celles qui viennent ici, s'assoient, déposent
leurs fardeaux, se sentent plus légers, envahis par la lumière ... »

La première leçon que je reçois ici, c'est que Dieu est infiniment large, infiniment ouvert,
Dieu ne cesse pas d'élargir mes horizons

C'est pourquoi, on dépose une mappemonde à côté des mages ...

2° Mais, tout n'est pas rose ... le Roi Hérode, lui, n'est pas prêt à accueillir l'Enfant Jésus ...
Les grands prêtres et les scribes connaissent bien la Bible. Il leur demande « où doit naître le
Christ? » ils répondent « à Bethléem, car de toi sortira un chef, qui sera le berger de mon
peuplLa réponse est juste, mais ils ne font aucun effort pour se bouger! «Jésus est venu
chez les siens, et les siens ne l'ont pas reçu ... » C'est toujours actuel. Croire en Jésus me met
souvent en porte à faux dans le monde. Je le sens, je le vis, je n'ai pas peur de le vivre.

Tout n'est pas rose: Joseph et Marie sont contraints de s'exiler avec le tout petit Enfant Jésus
pour échapper à la tuerie d'Hérode. Combien de familles aujourd'hui vivent les mêmes
conditions, souvent non loin de chez nous ... Oui, St Jean nous le dit, il y a :

« Un combat entre les ténèbres et la lumière, les ténèbres ne gagneront pas sur la lumière»
Les mages sont venus de très loin. Ils rentrent par un autre chemin ... Je comprends ceci:

Moi, j'ai mes habitudes ... dois-je changer quelque chose dans mes habitudes pour entrer dans
la nouvelle année?

Quand Jésus vit en vous, en nous, cela se manifeste par une joie qui nous habite malgré les
tourments de la vie. Quand j'apporte un peu de joie, ma vie prend un tournant nouveau qui est
un bon signe. « Jérusalem! Jérusalem! Quitte ta robe de tristesse! »

C'est pourquoi, on allume une lumière dans la crèche …

3° Les bergers ont apporté ce qu'ils avaient sur place ... Les mages ont offert de l'or, de
l'encens, de la myrrhe ... Jésus vient apporter le don de Lui-même ...

La période de Noël et du jour de l'an est la période des vœux et des cadeaux.

Si, en ce moment, je pouvais me réconcilier avec quelqu'un de la famille, un voisin, un
collègue, ce serait un immense cadeau que je me ferais à moi-même. Je me sentirais allégé,
même si cela n'a pas d'efficacité immédiate. Dieu sait, Lui

Durant le temps de l'Avent vous avez vu quelque chose de bien, vous avez fait vous-même un
geste, une démarche méritoire ...

C'est pourquoi, on dépose sur la crèche, le panier où cela a été écrit ...

Avec la collaboration de Fabrice

*************************

1er Janvier 2020, Fête de Ste Marie Mère de Dieu

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

Au 5èmesiècle, en l'an 433, le Concile d'Ephèse déclare Marie, Mère de Dieu

Parce que, en Jésus, la divinité et l'humanité sont indissociables. Marie est la mère de Jésus à
la fois Dieu et homme.

Sur la croix, Jésus voyant Sa Mère, et, tout près, le disciple qu'Il préférait, dit à Sa Mère:
« Femme, voilà ton fils ... » ensuite, Il dit au disciple: « voilà ta mère ... »

Et depuis cette heure-, le disciple la prit chez lui. St Jean 19/ 25 à 27

Jésus fait de Marie La Mère de toute l 'humanité en la personne de l'Apôtre St Jean

Marie est appelée aussi Eve Nouvelle, parce qu'elle est la première de 1 'humanité nouvelle
sauvée par Jésus, comme Eve était la première de l'humanité

Journée mondiale de la paix

C'est le Pape Paul VI qui a voulu en 1968 que le l " Janvier soit « une journée mondiale de la
paix» et depuis, on prie et on œuvre pour la paix en ce premier jour de l'année

La communauté de Taizé organise à cette même date une rencontre européenne des jeunes.
Cette année, quarante deuxième rencontre, ils sont 15000 en Pologne

La Paix

Ce n'est pas seulement l'affaire des hommes et femmes d’États.La paix, c'est l'affaire de
chacun, de chacune de nous. Il est rude le chemin de la paix

Parfois, nous voulons imposer « notre monde », nos manières de voir, à tous ...

d'autres fois, nous vivons repliés sur nous-mêmes ..

Oui, la paix, c'est l'affaire de chacun, de chacune, à tous les niveaux de la société. Exemple:

Ma propre parole, toute seule, quand elle est une critique, elle crée un climat d'hostilité

Ma propre parole, toute seule, peut favoriser un climat d'entente, de compréhension mutuelle
Simplement, un geste, un regard, peuvent en dire long sur notre attitude intérieure
Simplement, un geste, un regard, peuvent créer une relation, une ouverture, une rencontre

La paix, c'est d'abord l'affaire de chacun, de chacune de nous ... sommes-nous conscients de
cela? Qu'en faisons-nous aujourd'hui, premier Janvier?

Quand nous sommes profondément fâchés avec quelqu'un, même si c'est la faute de l'autre,
en tant que chrétien, un seul chemin: prier profondément pour l'autre et pour soi-même.
Quand on prie pour quelqu'un qu'on n'aime pas, on est soi-même transformé. On fait soi-
même un pas vers l'autre. Par contre, je ne peux pas obliger l'autre à faire lui aussi un pas, si
il ne le veut pas. Prier pour l'autre qu'on n'aime pas me fait du bien. Cela fait aussi quelque
chose de bien à l'autre.

Les vœux

On se dit souvent « bonne année» et « la santé, c'est l'essentiel» ce n'est pas ma formule.
La santé, on ne l'a pas toujours; l'essentiel, c'est d'essayer de vivre, avec ce que nous
sommes de bien et de moins bien

A mon avis, ce que nous pouvons nous souhaiter de meilleur, c'est

« Que Dieu nous bénisse et nous garde tout au long des jours»

En faisant ce que nous pouvons faire, de notre côté                                                                      .

En ce début de l'année, deux attitudes

Marie: Elle retenait tous ces évènements, et les méditait dans Son ur!
Joseph: Lui, il commence l'année par un long silence!

En famille, et entre vrais amis, pourquoi ne pas nous faire un petit signe de croix sur le front!

*************************************

Dimanche 29 Décembre 2019, La Famille

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

La fuite en Égypte, St Matthieu, chapitre 2, versets 13 à 15

1 ° « L'Ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph « Lève-toi: prend l'enfant et sa mère, et
fuis en Égypte, car Hérode va rechercher l'enfant pour le faire périr. »

L’Égypte était le lieu traditionnel de refuge pour quiconque devait fuir la Palestine.
2° Dans la nuit, Joseph se leva. Il prit l'Enfant et sa mère, et se retira en Égypte

Cette sainte famille n'est pas épargnée par les tragédies de son temps. Elle subit le même sort
que tant et tant de familles, aujourd'hui encore, qu'on appelle «les émigrés », «les
déplacés ». Seigneur, je ne veux pas être indifférent aux victimes des violences et des guerres
3° Ils restèrent en Égypte jusqu'à la mort d'Hérode.

4° Ainsi, s'accomplit la parole du prophète Osée chap. Il, verset 15

« Quand Israël était enfant, je l'aimai, et d’Égypte, j'ai rappelé mon fils »

Il faut se souvenir que toute l'histoire d'Israël commence en Égypte avec Moïse
« Ainsi s'accomplit La Parole du prophète»

« Quand Israël était enfant» l'accomplissement: « Quand Jésus était enfant»
Voilà qu'avec Jésus, la nouvelle histoire d'Israël commence, elle aussi, en Egypte
« Je l'aimai» dit Dieu. Cela s'applique au peuple Israël, à Jésus, à nous aussi

« D’Égypte, J'ai rappelé mon Fils. »

Cette brève citation n'est pas là pour rien. Elle prend une nouvelle ampleur :

La Sainte famille va revivre la destinée du peuple hébreu.

Cette brève citation nous révèle que toute l'histoire biblique, est le reflet de l'histoire du
peuple de Dieu qui continue ainsi aujourd'hui avec nous si nous voulons en faire partie!

La sortie d’Égypte, versets 19 à 23

Après la mort d'Hérode, l'Ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph et lui dit « Lève-toi »
1 ° « Lève toi» quatre fois, cet appel apparaît dans ce récit. Une expression simple et valable
pour nous dans les multiples occasions de chaque jour !

2° « prend l'Enfant et sa Mère et reviens au pays d'Israël»
Joseph se leva, prit l'Enfant et sa Mère, et rentra au pays d'Israël.

3° Mais, apprenant qu 'Arkélaüs régnait sur la Judée, il eut peur de s 'y rendre.
4° Averti en songe, il se retira dans la région de Galilée et vint habiter Nazareth

Ayant assumé l'expérience de l’Égypte, Jésus est conduit à Nazareth. Nazareth, loin de
Jérusalem, une localité quelconque «De Nazareth, que peut-il sortir de bon?» dira
Nathanaël. Temps de l'incarnation, de l'enracinement du Fils de Dieu dans la création et dans
l'humble histoire des gens qui vivent dans un village. Galilée, qu'on appelle « le carrefour
des païens ». Jésus se trouve ainsi, comme à pied d'œuvre, pour Sa mission universelle.

La famille, les familles

En plus de l’évangile, la liturgie a retenu pour la messe, le premier texte d'un Sage 2ème siècle
av J.C. Il souligne l'importance des relations entre les enfants et leurs parents, et, en
particulier, dans leur vieillesse. La sainteté d'une famille se déploie dans la vie ordinaire.

La lettre aux Colossiens insiste sur les relations entre les époux. Vous, les femmes, soyez
soumises à votre mari. Ce n'est pas acceptable aujourd'hui. Cela est dû au fait que la situation
sociale de l'homme et de la femme était différente à cette époque,

La famille, les familles, sont la base de la société. Quand elles vont bien, la société va bien.
Quand elles vont mal, la société va mal. Dans les lois bioéthiques en élaboration, il est
proposé des modifications nouvelles qui vont dans tous les sens. Je retiens un aspect qui me
parait fondamental: le droit qu'on doit assurer à un enfant, c'est d'avoir un père et une mère

Avec la participation de Fabrice

 

***************************************

NÔÊL 2019, Lettre du Pape François depuis le Sanctuaire de Greccio, le 1" Dec. 2019

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

En 1223, a Greccio, en Ombrie, Italie, St François d°Assise réalisa la première représentation

de la Nativité. ll demanda aux habitants du lieu de l’aider. Tous ensemble, avec l`âne et le

bœuf, ils constituèrent une crèche vivante. Le prêtre célébra la messe sur la mangeoire,

montrant le lien entre 1°Incarnation et l'Eucharistie. De cette crèche de Noël 1223, chacun

retourna chez lui plein d’une joie ineffable.

LES MERVEILLEUX SIGNES DE LA CRECHE

La crèche est comme un Evangile vivant. On l’apprend dès notre enfance. Représenter

l’évènement de la naissance de Jésus, équivaut à annoncer le mystère de l’incarnation du Fils

de Dieu avec simplicité et joie. Nous sommes invités à nous mettre spirituellement en chemin,

attirés par l’humilité de Celui qui s’est fait homme pour rencontrer chacun de nous.

Représentons-nous le ciel étoile dans l’obscurité et le silence de la nuit. Pensons aux

nombreuses fois où la nuit obscurcit notre vie. Eh bien, même dans ces moments-là, Dieu ne

nous laisse pas seuls. Pour répondre aux questions concernant le sens de notre existence, Dieu

s’est fait homme. Il apporte la lumière à ceux et celles qui traversent l’obscurité.

Lorsque nous ajoutons dans la crèche des montagnes, des ruisseaux, des moutons et des

bergers, les anges, l’étoile, toute la création participe à la fête de la venue du Messie.

«Allons jusqu'à Bethléem pour voir ce qui est arrive ›› disent les bergers a la suite de

l’annonce faite par les anges. Contrairement à tant de personnes occupées à faire mille

choses, les bergers sont témoins de l’essentiel: le salut qui est donné. Ce sont les plus

humbles et les plus pauvres qui savent accueillir L’évènement de l’lncarnation. C’est cette

rencontre entre Dieu et ses enfants qui transparaît de manière particulière à la crèche.

Dans nos crèches nous mettons de nombreux santons symboliques. Les pauvres et les

simples rappellent que Dieu se fait homme pour ceux qui ressentent le besoin de Son amour et

de Sa proximité. Jésus est né pauvre, ll a mené une vie simple pour nous apprendre à saisir

l°essentiel et à en vivre. Dans la crèche, Jésus a proclamé, avec une douce puissance, l’appel à

partager ce chemin vers un monde plus humain, plus fraternel, ou personne n’est exclu, ni

marginalisé. Quand nous ajoutons à la crèche d’autres figures, du berger au forgeron, du

boulanger au musicien, de la femme qui porte une cruche d’eau aux enfants qui jouent tout

cela représente la joie d’accomplir les choses de la vie courante, comme Jésus partage sa vie

divine avec nous.

Puis, la crèche nous conduit à Marie et à Joseph. A l’annonce de l’ange qui lui demande

de devenir la mère de Dieu, Marie répond « Voici la servante du Seigneur «  Marie devient la

mère du Fils de Dieu en consacrant sa virginité. Elle est aussi notre Mère à tous et à toutes.

St Joseph. Il est le gardien qui protège sa famille. Avec elle, il émigre ; il rentre avec elle a

Nazareth et sera l'éducateur de Jésus. Il est l `homme qui s ajuste, à la volonté de Dieu

L 'Enfant Jésus : Dieu Se présente ainsi ! Cela semble impossible, que Dieu renonce à Sa

gloire pour devenir un homme comme nous ! C’est pourtant ainsi : en Jésus, Dieu a été un

enfant, comme tous les enfants du monde... Comme toujours, Dieu nous déconcerte, Il est

imprévisible et continuellement hors de nos plans.

Lorsque s’approche la fête de l 'Epiphanie nous ajoutons les Rois Mages. Les Mages nous

enseignent qu’on peut partir de très loin pour rejoindre le Christ. Ils ne se laissent pas

scandaliser par la pauvreté de l’environnement ; ils n’hésitent pas à se mettre à genoux et à

L’adorer. De retour dans leurs pays, ils inaugurent le voyage de l'Evangile parmi les nations.

Chers frères et sœurs, la crèche fait partie de la transmission de la foi. La façon d’installer

la mangeoire n’est pas importante ; ce qui compte, c’est que cela soit signifiant pour notre vie.

Laissons surgir une humble prière : notre << merci ›› à Dieu. ll a voulu tout partager avec nous

Lui, le Créateur de l’univers, Il s’abaisse à notre petitesse !

 ***********************************************

Dimanche 15 Décembre 2019, 3ème de l'Avent «une joie profonde»

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

Actuellement en France, grève dans les transports. Comment se déplacer pour aller travailler?
Des personnes décident de se mettre à plusieurs dans une même voiture ... que de fatigue, que
de tracas en plus, dans une seule journée ... Longues attentes dans les «urgences des
hôpitaux» malgré tous les soins prodigués aux malades par le personnel hospitalier ...
difficultés d'approvisionnement dans les petits commerces ... et beaucoup d'autres lourdes
difficultés à assumer dans la vie quotidienne que j'ignore ... et dans d'autres pays du monde,
on pourrait allonger la liste des détresses

Oui, il faut connaître ce qui va mal, mais faut-il s'enfermer uniquement dans ce qui va mal?
Parler de ses difficultés finit par abîmer l'image que l'on a de soi Maria Maïlat anthropologue

            Évangile de Jésus Christ selon St Matthieu, chapitre 11, versets 2 à 11

Bien entendu, on pourrait s'appesantir sur le fait que Jean-Baptiste est en prison, par ce qu'il a
dit au roi Hérode « tu n'as pas le droit de prendre la femme de ton demi-frère»

Cela aurait très bien fait la « une» des media»

Aujourd'hui, on ne parle pas de cela. Jean-Baptiste avait imaginé le Messie comme « un super
héros» Il est pris de doute concernant Jésus « es-tu vraiment celui qui doit venir?

Cette question traverse les siècles et nous atteint, nous aussi, aujourd'hui plus que jamais,
nous choque l'apparent silence de Dieu dans notre société déchristianisée.

Que fait Dieu? Où est le Christ dans tout ce qui se passe?

Ai-je déja fait cette expérience .- douter du Christ ou de ma foi?

Je rajoute, cette expérience peut être positive si elle m'apprend à regarder Dieu autrement

Jean envoie donc ses disciples questionner Jésus, très bonne initiative

Je fais mémoire des moments où j'ai été soutenu par la prière, la parole, l'action de
quelqu'un ... Je fais mémoire des moments où j'ai moi-même intercédé d’'une manière ou
dautre, pour une personne ou plusieurs .

            La réponse de Jésus est surprenante, étonnante, inattendue

« Les aveugles retrouvent la vue, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les
sourds entendent, les morts ressuscitent, les pauvres reçoivent la bonne nouvelle»

Est-ce une liste de miracles spectaculaires? Jésus l'a fait, cela veut dire quoi concrètement?
Jésus ne joue pas le spectaculaire. A ma manière, oui, de temps en temps, je suis aveugle, mes
yeux ont du mal à voir les belles choses qui existent, et je n'en parle pas. Ce qui est
intéressant, c'est le spectaculaire, pas l'humble geste qui donne du sens à la vie- ... de temps
en temps, mes oreilles n'entendent pas la Parole intérieure qui me parle ... je suis boiteux,
quand mes démarches sont hésitantes pour aller de l'avant etc, etc ...

C'est dans mes lieux de faiblesse, de pauvreté, que Jésus vient m'apporter de la joie, de la vie, si je le veux bien.

Et nous voilà à l'orée de la troisième semaine de Carême

Aujourd'hui, nous allumons une troisième bougie sur la couronne

Cette flamme va symboliser une chose que je vais faire cette semaine. Moi, je fais quoi?
Dans les personnes que je rencontre, qu'est-ce qui va susciter en moi une joie qui dure?
Si vous voulez bien, écrivez cette joie, en quelques mots ...

A remettre Dimanche prochain à la messe dans un panier
Tous ces textes seront déposés à Noël devant la crèche

Avec le concours de Fabrice '

 *************************

Dimanche 8 Décembre 2019, 2ème Avent « ma vie, dans le Christ, .Iésus »
Le Prophète Isaïe, chapitre 11 versets 1 à 10

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

Ce texte remonterait près de 2700 ans avant nous et ... il me paraît étrangement actuel

Il envisage une relation étroite entre l'homme et la nature. C'est bien ce qui pose question à
l'humanité d'aujourd'hui. On en parle à Madrid ces jours-ci, cela s'appelle la COP 25.

« Le loup habitera avec l'agneau» en langage actuel ça se comprend ainsi: le loup, c'est
l'homme; l'agneau, c'est la nature

« Le veau et le lionceau seront nourris ensemble, un petit garçon les conduir

« Dieu créa l 'homme et la femme, Dieu les bénit ... Il leur dit Je vous donne tout ce qui
existe» ... Livre de la genèse chapitre l, versets 27, 28, 29.

La nature est le don de Dieu. L'homme en est responsable
Avec le choix de Fabrice

Évangile de Jésus Christ selon St Matthieu, chapitre 3 versets 1 à 12

Trois paroles de cet Évangile, suivies de trois commentaires du Pape François, chapitre 4 de
« Gaudete, jouissez-vous, exsultate, exultez, l'appel à Iasainteté dans le monde actuel»
Jean le Baptiste, celui qui crie dans le désert... aujourd'hui encore ...

1°« Convertissez-vous» Commentaire du Pape François, N° 122

« Sans perdre le réalisme, le saint éclaire les autres avec un esprit positif et rempli
d'espérance ... la joie est conséquence de la charité ... parmi bien des tribulations ... si nous
laissons le Seigneur nous sortir de notre carapace et nous changer la vie ...

« Dieu est tout proche» Commentaire du Pape François, N° 126

Prière attribuée à St Thomas More « Donne-moi une bonne digestion Seigneur, et aussi
quelque chose à digérer. Donne-moi la santé du corps, avec le sens de la garder au mieux.
Donne-moi une âme sainte qui ait les yeux sur la beauté et la pureté, afin qu'elle ne
s'épouvante pas. en voyant le péché, mais sache redresser la situation. Donne-moi une âme
qui ignore l'ennui, le gémissement et le soupir. Ne permets pas que je me fasse trop de souci
pour cette chose trop encombrante que j'appelle « moi » ..

127 « Dieu a fait l 'homme tout droit, et lui, il cherche bien des calculs ... C'est ce que
vivait St François d'Assise, capable d'être ému de gratitude devant un morceau de pain dur,
ou bien, heureux de louer Dieu uniquement pour la brise qui caressait son visage»

« N'allez pas dire en vous-mêmes: nous avons Abraham pour père »

Commentaire du Pape François, N° 117

« il n'est pas bon pour nous de regarder de haut, d'adopter la posture de juges, d'estimer les
autres indignes et de prétendre donner des leçons ... c'est là une forme subtile de violence ...
réjouis-toi du bien d'autrui comme du tien propre, désires que les autres te soient préférés en
toutes choses, le désirer, dis-je très sincèrement. De cette façon tu surmonteras le mal par le
bien et, en tout cela, tu auras le cœur dans la joie tu chercheras à l'exercer envers les
personnes qui te reviennent le moins».

Nous sommes à fond dans le temps de l'Avent!

Aujourd'hui, nous allumons une deuxième bougie sur la couronne

Cette flamme va symboliser une chose que je vais faire cette semaine. Moi, je fais quoi?
« Fais quelque chose envers une personne qui te revient le moins»

Si vous voulez bien, écrivez cette 'action, en quelques mots ....

à remettre Dimanche prochain à la messe dans un plateau

Tous ces textes seront déposés à Noël devant la crèche


***************************************

1 er Décembre 2019, 1 er Avent « Jésus, le Christ, dans nos vies! »

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

Aujourd'hui, voici deux évènements récents pour nous parler de Dieu
Un très grave accident relaté dans Nice-Matin, Mercredi 27 et Jeudi 28 Novembre 2019

Une voiture est tombée dans le Var, Mardi vers 10h30. Le véhicule partiellement immergé a
dérivé sur 300 mètres, charrié par les flots, avant de s'immobiliser à une quarantaine de
mètres du rivage, à l'embouchure du fleuve. Le conducteur 72 ans conduisait à l'aéroport une
femme de 83 ans. L'adjudant-chef Thomas Isakovitch explique:

Le niveau de Var est très haut, avec tous les risques inhérents à un fleuve. Avec mes deux
équipiers sergent-chef Duboel et le caporal-chef Nicolas Borrely, tous les droits sapeurs-
pompiers plongeurs, nous décidons une mise à l'eau immédiate. En nageant, nous parvenons
à atteindre le véhicule. Nous sommes équipés de gilets néoprènes et de casques, mais nous ne
sommes pas encordés. Dans une telle situation, c'est encore plus dangereux ... Nous nous
agrippons aux barres du toit du véhicule. A ce moment-là, seuls émergent encore le toit et le
haut du pare-brise. Mes collègues se mettent d'un côté et moi de l'autre. Nous réussissons à
ouvrir une portière à l'aide de petits brise-glace, et à sortir la dame, puis le monsieur. Je pars
à la nage avec elle, un collègue avec le monsieur, et le troisième cherche si quelqu'un d'autre
est à bord. Dès lors qu'on a ouvert le véhicule, il se remplit et coule très rapidement. En
dérivant, nous nous sommes retrouvés sous les pistes de l'aéroport, dans une zone sécurisée
dont les grilles ont compliqué l'accès. La passagère secourue était à l'extrême limite de
fatigue et d'hypothermie. Elle émettait des râles ... Elle revient de loin. C'est une miraculée.
Malheureusement, le monsieur était inconscient, il est mort. C'était vraiment une intervention
très très délicate. Je n'ai pas de blessé parmi mes hommes, c'est positif.

Quand vous vous jetez à l'eau au péril de votre vie, qu'avez-vous à l'esprit?

Ça va très vite. On a le matériel pour ça. On a envie que d'une chose: aider les collègues. Le
risque, j'y pense pour mes hommes. On y pense tous. C'est l'une des interventions les plus
tendues de ma carrière. C'était sur le fil. Avec ce genre d'intervention, la solidarité est
décuplée. On fait tous ce métier, parce qu'on a envie d'aider. C'est motivant, c'est intense, ça
donne du sens à nos vies

Deuxième témoignage, au Mali, deux hélicoptères militaires se heurtent en plein vol, 13
militaires français sont morts pour la France

Pourquoi commencer cette homélie de cette manière? Pour une raison

Les évènements, portent eux aussi un message. Ils sont, pour nous, Parole de Dieu
L'Avent, A V E N T, veut dire « avènement ». L'avènement de Dieu Lui-même, c'est la
naissance de Jésus du ventre de la Vierge Marie.

L’Église appelle cela « le mystère de l'Incarnation» Mystère veut dire: une réalité dans
laquelle il faut entrer comme un secret. Le secret de l'Incarnation, c'est que le Christ

peut, petit à petit, naître dans nos propres vie, à chacun et à chacune !

C'est un vrai « travail d'enfantement» de notre part à travers nos épreuves et nos joies

Dans le premier témoignage, tout a démarré quand les trois hommes ont plongé

Dans le deuxième tout a démarré quand ces hommes ont choisi de donner leur vie Alors,
oui, j'ose me proposer, et vous proposer, de faire comme eux!

Chacun des quatre dimanches de l' Avent, nous allumons une bougie sur la couronne.
Cette flamme va symboliser une action faite au service d'une ou plusieurs personnes.

Si vous voulez bien, écrivez votre action, en quelques phrases, que vous remettrez le
dimanche dans un plateau

Nous répéterons cet exercice chacun des trois prochains dimanches. Je le ferai, moi aussi.

Tous ces textes seront déposés à Noël, devant la crèche
Avec la collaboration de Fabrice

 

*****************************

Dimanche 24 Novembre 2019, Jésus, quel roi!

Évangile selon St Luc, chapitre 23, versets 35 à 38. L'ultime tentation de Jésus

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

Jésus est cloué sur la croix. Le peuple regarde ... les chefs se moquent de Lui ... Les soldats
aussi se moquent de Lui ... une inscription au dessus en grec, en latin, en hébreux: celui-ci

est le roi des Juifs ...   ,

Jésus ne dit rien. L'ultime tentation de Jésus c'est justement celle de descendre de la croix lui-même. C'est de montrer Sa puissance, de montrer Son pouvoir. Alors, tout le monde croira en Lui, il donnera l'image d'un dieu puissant, d'un dieu qui réussit toujours. C'est le moment ou jamais. Hé bien: Non. Dieu n'est pas comme ça. Jésus vient représenter la véritable image de Dieu: Dieu Se donne, Dieu pardonne, Dieu connaît chacun et chacune, en commençant par les plus petits. Jésus est venu montrer un Dieu capable de Se dévouer. Une image inattendue: Dieu renonce aux privilèges de Sa puissance. Il partage la mort comme nous, et avec nous !
Que j'ai du mal à croire cela réellement. Je raisonne comme la foule « Il en a sauvé d'autres,
qu'Il se sauve lui-même, s'il est le Messie de Dieu, l’Élu! » « Si tu es le roi des Juifs, sauve-
toi toi-même! » Dieu n'est pas Celui que j'imagine. La véritable image de Dieu, c'est Jésus.
Un exemple: chaque jour, à la messe, Dieu se fait «pain », Dieu se fait « nourriture ». J'y
suis tellement habitué, que je trouve cela normal. Cela ne m'étonne même plus. Pour autant,
j'oublie que communier, c'est laisser entrer, dans ma vie, Dieu, Celui de Jésus!

Évangile selon St Luc, chapitre 23, versets 39 à 43. Jésus et les malfaiteurs
Deux malfaiteurs sont crucifiés avec Jésus. Luc est seul à révéler ce qui se passe alors L'un insulte Jésus ... l'autre prend la défense de Jésus « Tu ne crains donc pas Dieu! tu es pourtant un condamné, toi aussi! Pour nous c'est juste: après ce que nous avons fait, nous avons ce que nous méritons. Mais Lui, Il n'a rien fait de mal»

Je m'arte. Je contemple longuement ce malfaiteur. Il est 'le seul, à ce moment, à prendre la
défense de Jésus, pourtant condamné comme lui. Il prend conscience qu'il n'existe pas
seulement dans le monde la violence, la loi du plus fort. Jésus représente, pour lui, un type
d'homme qu’il ignorait jusque-là. Il a envie d'aimer Jésus. Il sent en lui quelque chose de
Dieu. Il l'appelle par son nom pour Lui dire cette parole inimaginable dans cette situation

« Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton royaume»

A quoi Jésus répond

« Vraiment, Je te le dis, aujourd'hui même, tu seras avec moi dans le Paradis»

Le miracle, ce n'est pas que Jésus se sauve; le miracle, c'est qu'un homme est sauvé
Sans attendre la Résurrection, cet homme est le premier de nous tous et toutes, à qui Jésus Ouvre la Vie définitive en Dieu.

Cette sne d’Évangile est une transfiguration inversée: Jésus est sur une hauteur, entouré non plus par Moïse et Élie, mais par deux malfaiteurs. Il n'est plus transfiguré, mais défiguré. La transfiguration donne un signe éclatant de la divinité de Jésus. La crucifixion, elle est remise en cause. L’Église choisit pourtant cet Évangile pour la fête du Christ, Roi de l'univers! C'est le paradoxe de notre foi chrétienne.

Maintenant, moi devant tout ça ? C'est trop facile de m'en retourner comme si de rien n'était. J'ai besoin d'opérer un vrai retournement en moi. J'ai besoin de contempler Jésus en croix.J'arrête définitivement de juger les gens en ne voyant en eux que la mauvaise image d'eux

Avec la participation de Fabrice

************************************

Dimanche 17 Novembre 2019, La Vie, plus forte

Jésus Christ selon St Luc chapitre 21, versets 5 à 19

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

** Jésus déclare 1 Le temple de Jérusalem ? Tout sera détruit. Peut-être que cela ne vous touche pas beaucoup. Si je vous dis La Chapelle Matisse, Tout sera détruit alors là, vous êtes tous atteints en plein cœur …

** Jésus déclare : Vous entendrez parler de guerres et de désordres... on se dressera nation contre nation, royaume contre royaume

*J’ai envie de préciser, les guerres, les désordres, nation contre nation, royaume contre royaume ...cela vient des êtres humains, de leurs façons de vivre entre eux

** Jésus déclare : Ce ne sera pas aussitôt la fin Ne vous laissez pas égarer, car beaucoup viendront sous mon nom, et diront: ‘c’est moi ' ou encore « Ie moment est tout proche » . .. Ne marchez pas derrière eux !

*J’ai envie de préciser, oui, aujourd’hui, on commet des abominations au nom de dieu, et on annonce même la date de la fin du monde, on détourne complètement la Parole de Jésus

** Jésus déclare : Il y aura de grands tremblements de terre, des famines, et des épidémies, des phénomènes effrayants, de grands signes venus du ciel.

*j’ai envie de préciser que, nous autres, nous vivons l’époque où nous commençons à prendre conscience que la terre est un être vivant. Il nous est confié à tous et toutes. Au lieu d’en prendre soin, nous dégradons dangereusement toute son harmonie intérieure pour notre profit, sans mesurer les conséquences qui nous retomberons dessus

** Jésus déclare: On portera la main sur vous, l'on vous persécutera; on vous livrera aux synagogues et aux prisons ; on vous fera comparaître devant des rois et : des gouverneurs, à cause de Mon Nom.

* J’ai envie de rappeler tous les martyrs chrétiens et autres personnes perpétrés par l’Etat Islamique et ses dérivés durant ces proches années.

** Jésus déclare : Cela vous amènera a rendre témoignage. Mettez-vous donc dans l’esprit que vous n’avez pas à vous préoccuper de votre défense. C’est Moi qui vous donnerai un langage et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront ni résister ni s'opposer . . . Vous serez détestés de tous à cause de Mon Nom.

* J’ai envie de rappeler que : quand les premiers chrétiens lisaient ce texte d’Evangile, ils savaient déjà le prix a payer pour leur foi à travers tout l’Empire romain

** Jésus déclare : Pas un cheveu de votre tête ne sera perdu. C’est par votre persévérance que vous garderez votre vie.

* J’ai fort envie de dire : rien n’arrête l’annonce de la foi chrétienne. Je pense silencieusement aux Moines de Tibhirine 1996. Au gendarme Arnaud Beltrame, mars 2018 Et à tant et tant d’autres, connus et inconnus, dont leurs vies ont pris leur véritable dimension maintenant.

Et moi ? et toi ? et nous '? à notre niveau ? Je fais quoi ? Je peux donner un peu de moi, tu peux donner un peu de toi, nous pouvons tous et toutes, donner beaucoup de nous-mêmes, concrètement, chaque jour avec persévérance comme dit Jésus.

Ce que je fais de bien ou de mal, aujourd’hui aura une suite, demain

La tentation se présente comme un plaisir, qui peut devenir une accoutumance et se tourner en tristesse. Le chemin de Dieu se manifeste souvent comme une porte étroite et difficile d’accès. J’accepte cette forme de vie. Elle devient source d’une joie et d’une paix profondes.

Rien de durable ne se fait sans le don de soi. La vie éternelle, la résurrection, commence déjà en nous, comme cela, des maintenant.

Le sens même de la résurrection du Christ : Ne plus laisser la mort avoir le dernier mot.

Avec le concours précieux de Fabrice et de Bernard

****************************

Dimanche 10 Novembre 2019, De « ce monde-ci» à « ce monde à venir»

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

 

En ces derniers dimanches de l'année liturgique, la Parole de Dieu est audacieuse, impulsive!

Deuxième livre des Martyrs d'Israël, chapitre 7 verset 14

«Mieux vaut mourir par la main des hommes quand on attend la résurrection promise par Dieu»

La croyance en Dieu qui peut redonner vie aux morts apparaît lors de la guerre contre les Juifs croyants et persécutés, au deuxième siècle avant Jésus Christ,

Évangile selon St Luc, chapitre 20, versets 34 à 38

« Les enfants de ce monde prennent femme et mari.

Ceux qui ont été jugés dignes d'avoir part au monde à venir et à la résurrection d'entre les morts ne prennent ni femme ni mari,

car ils ne peuvent plus mourir»

Pour Jésus, la vie éternelle, n'est pas une simple continuation de notre vie ici-bas …

« Ceux qui ont été jugés dignes d'avoir part au monde à venir sont semblables aux anges»
« Anges» ne nous figurons pas que nous aurons des ailes. Le mot «ange» désigne un
messager. Le mot grec « év-angile » signifie « bonne nouvelle, heureux message» L'ange est le messager d'une bonne nouvelle.

« avoir part au monde à venir»

Ne perdons pas notre temps à imaginer ce monde à venir. .. Mais, il y a des manières d'être et de faire,

des prises de conscience, des redressements de vie, qui nous donnent, dès maintenant, qui s'apparentent à ce qui est la résurrection

Dans l'encyclique sur « l'appel à la sainteté dans le monde actuel»

Le Pape François parle d'une force intérieure qui nous habite faite de patience et de
constance dans le bien 112. C'est l'œuvre de la grâce 116. Si faisant le bien, vous supportez la souffrance et les humiliations 119.

Il s'agit d'un chemin pour imiter Jésus et grandir en union avec Lui 120.

La paix, la joie intérieure, un esprit positif et rempli d'espérance 121, 122.

La certitude personnelle d'être infiniment aimé au-delà de tout 125.

L'amour fraternel accroît notre capacité de joie 128.

Comme le prophète Jonas, nous avons en nous la tentation latente de fuir vers un endroit sûr 134

Alors que Dieu est toujours une nouveauté qui nous pousse à nous déplacer 135.

Nous laisser émouvoir par ce qui se passe autour de nous et par le cri et la Parole vivante et efficace du Ressuscité 137.

La sanctification est un chemin communautaire, un exemple parmi d'autres ... il y a beaucoup de couples saints au sein desquels

chacun a été un instrument du Christ pour la sanctification de l'autre époux 141,.
Ces moments de bien être, de joie profonde, de correspondance avec le meilleur de nous-
mêmes, de grosses difficultés vaincues, de paix et de force intérieures, ces moments-là, nous font devenir  

«enfants de Dieu et enfants de la résurrection» nous dit Jésus

« Dieu n'est pas le Dieu des morts, mais des vivants»

Au final, il ne s'agit pas pour moi, de rêver à un paradis que j'invente. Il s'agit de croire que la vie en Dieu, et avec les autres, là est la vraie réalité actuelle.

Elle m'ouvre au Ciel de l'univers de Dieu. Là où, enfin, nous nous reconnaîtrons, heureux, semblables et différents, dans l'unité enfin accomplie.

Avec Fabrice et Lucie, 10 ans, qui s'intéressait davantage à ses devoirs d'école

*******************************************

Dimanche 3 Novembre 2019, St Luc, chapitre 19, versets 1 à 10

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

Jésus entre dans la ville de Jéricho, pour la traverser.

Cela fait plusieurs semaines que nous suivons Jésus et ses disciples, dans cette longue marche.
C'est la dernière étape vers Jérusalem. Jéricho, la ville des palmiers, dans la vallée du
Jourdain. Jérusalem, 37 km, une longue montée, 1000 mètres de dénivellation !.

Zachée, un homme riche. Il est très mal vu à cause de son métier, chef collecteur des impôts
au service de l'occupant Romain.

Il cherche à voir Jésus ... c'est bien de sa part, on attendait pas cela de lui.

Il court en avant, il grimpe sur un arbre, un sycomore... un monsieur connu comme lui, c'est insolite, c'est même ridicule ... grimper à un arbre! Tout le monde va voir ça! On va se moquer de lui ... tant pis, il a décidé de voir Jésus ...

Or, c'est Jésus qui lève les yeux vers lui ... et l'appelle par son nom Zachée...

C'est exactement l'inverse de qu'il avait prévu! Les choses ne se déroulent pas comme nous
avions pensé. Vous pouvez m'objecter «Zachée a bien de la chance d'être appelé par Jésus»
et vous? et toi? et moi? es-tu si sûr de n'avoir jamais été appelé par Jésus, par ton nom?
Vite, il descend et il reçoit Jésus avec joie

La joie, c'est la première fois que l'on parle de la joie de Zachée. Il ne s'agit pas d'une
théorie, ou d'une connaissance intellectuelle ou morale. Il s'agit d'une joie intérieure dont
Dieu nous permet de faire l'expérience. Cette j oie profonde est le signe de la présence de Dieu

La suite du récit, vous la savez ... Mais, la suite de ce récit, la votre, quelle est -elle? ...

Comment ce récit s'inscrit-il dans ma vie?

1 ° je retiens le courage de Mr Zachée. Il se bouge, il court, il grimpe. Surtout, il assume
l'incompréhension, même les murmures, les jugements, des gens autour lui.

Les murmures, les jugements, on en parle dans l'Ancien testament, ceux du peuple d'Israël
contre le Seigneur, lors de la longue marche à travers le désert vers la terre promise. Dans
l’Évangile, Jésus lui-même est souvent la cible des murmures et des jugements

N'est-ce pas cela qui souvent m'empêche de prendre position au point de vue sociétal, au
point de vue religieux, devant les gens? C'est tellement plus simple de ne pas prendre
position ... de ne rien dire ... de laisser faire ...

2° Suis-je attentif aux simples évènementsde la vie de tous les jours?

Dans ce récit, qu'est-ce qui a tout déclenché ? Une simple rencontre! Comme quoi, quelques
fois, il faut peu de choses. Ici, une initiative personnelle, celle de Zachée. Mais cela peut être
un geste, que je fais, ou que je vois faire, une opportunité qui se présente, et, tout à coup, mes

yeux s'ouvrent ... je prends conscience ... quelque chose se passe en moi... -

Je remarque dans ce récit évangélique que le mot « aujourd'hui» est cité deux fois

Ce terme est un mot-clé des écrits de St Luc, 11 fois dans son Évangile, 12 fois dans les Actes des Apôtres.J'ai souvent tendance à renvoyer à demain,

Aujourd'hui, il faut que j'aille demeurer dans ta maison, c'est énorme cette proposition que lui fait Jésus: venir chez toi, venir en toi tout de suite ... ( rien n'est prêt !)

Aujourd'hui, le salut est arrivé pour cette maison, maintenant, tu es quelqu'un d'autre,
quelqu'un de nouveau!

Comment est-ce que j'entends cet appel «vite, descends de ton arbre» ?

Avec les observations de Fabrice

********************************

Vendredi 1 er Novembre 2019, Solennité de la Toussaint

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

« Je vis dans un établissement public qui reçoit des personnes âgées et dépendantes.

La maison est bien conçue pour ces personnes. Elle est moderne, construite en 2002

Nous sommes très proche du centre de la ville, ville moyenne. Ceux et celles qui le peuvent
ont la possibilité de s'y rendre à pieds pour s'asseoir sur la place publique, et faire une
emplette. Le jardin, face à la maison est complanté d'oliviers plus que centenaires. Nous
sommes environ 120 personnes. Les femmes sont en majorité, 4 ou 5 ont plus de 100 ans.
Dans la journée, il y a les repas. C'est un moment important, pour tout le monde: les résidents et résidentes, les infirmiers et infirmières, le chantier d'insertion qui travaille à la cuisine, le service des tables, les aides soignants, et aides soignantes . . . tout l'ensemble des
Responsables de la maison selon leurs fonctions ... et, l'animatrice, l'animateur, tous les jours
même le dimanche, et quelques fois des groupes invités à chanter, à mimer, à dessiner ... »

Apocalypse de St Jeance livre de la Bible « dévoile, révèle» l'avenir du monde, son terme Chapitre 7, verset 9 : « Moi, Jean, j'ai vu ... une foule immense, que nul ne pouvait
dénombrer, une foule de toutes nations, tribus, peuples et langues ... »

Aujourd'hui, la Toussaint, « tout ce monde si divers» que je viens d'évoquer, j'aimerais qu'il
se reconnaisse et se projette, dans cette foule immense des élus!!!

« Dans ce monde, depuis trois ans, je connais, un peu, quelques personnes.

Quelques unes ont passé leurs vies dans le village de leur enfance. Leurs souvenirs, c'est la
vie du village. Ici, ce n'est pas pareil. Les manières de vivre ont changés. Elles n'ont plus
leurs repères habituels ... D'autres disent « Je veux mourir ... maintenant, ça suffit. .. »

Quand ce sera l'heure, accepteront-ils, elles, de s'ouvrir vraiment à « un à venir» nouveau?
Je ne sais pas. Est-ce parce que leur vie actuelle n'a plus d'intérêt? Peut-être. Est-ce qu'elles
sont en souffrance? Sans visite? Plusieurs, en fauteuil roulant, mangent en bas, avec tout le
monde, profitent des animations qui leur sont proposées. D'autres ont vécu vraiment que pour
leurs enfants, les élever. Certaines sont venues sur la côte pour leurs études, pour leur travail.
Maintenant, elles n'ont plus de raison d'être. Elles s'accusent même d'être devenues une
charge pour leur famille ...

Une autre dit « J'ai peur» si je demande « de quoi as-tu peur? » la réponse est «j'ai peur»
Peu à peu, j'ai enfin compris que la parole est inutile. Il reste une chose: une caresse sur sa
main qui tremble, sur son bras, jusqu'à ce que le tremblement s'apaise, l'espace de quelques
minutes. Les aides-soignantes femmes, savent cela sans qu'on le leur apprennent.

Et, celles qui chantonnent quelques airs de leur jeunesse, à tout bout de champ. Cela peut être agaçant pour les autres. Après tout, cela fait passer le temps, c'est mieux que de se plaindre, ou de dire du mal de la voisine ...

Il y a, aussi, ceux et celles avec qui je peux dire « Je vous salue Marie ». C'est ma joie. Je suis sûr que cette prière remonte à leur plus jeune âge, de leur maman, et quelques fois, du papa, ou des grands parents. Quelle force, quelle richesse inscrites en eux, en elles, pour toujours!

Verset 10 «Debout devant le trône, ils crient d'une voix puissante: le salut à notre Dieu,
ainsi qu'à l'Agneau! » Une voix puissante, l'Esprit - Dieu, Le Père -l'Agneau, Jésus
Jésus l'agneau? oui, parce que Dieu s'est fait, au milieu de nous, le plus bas, le plus petit!

La Toussaint, « dans ce monde si divers» que je viens d'évoquer, il y a l'image de l'Esprit
qui crie? Il Y a l'image du Père qui protège? Il Y a l'image de Jésus, si bas, si petit?

Verset 17 « L'Agneau qui se tient au milieu du trône, sera leur pasteur. files conduira aux sources des eaux de la vie. Et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux. »

La sainteté? croire, un don de soi, sur le chemin quotidien!

************************************

Dimanche 27 Octobre 2019, Octobre, mois missionnaire

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

Évangile de Jésus Christ selon St Luc, chapitre 18 versets 9 à 14

A ceux et celles qui sont convaincus d'être justes et qui méprisent les autres,
Jésus dit ... deux hommes montent au Temple pour prier ...

L'un est pharisien « bien vu» il vit selon la Loi et les codes

L'autre est publicain « mal vu » il travaille aux impôts, au service des occupants Romains

L'un se tient debout, il est sûr de lui-même devant Dieu

« Mon Dieu, je te rends grâce parce que je ne suis pas comme les autres - ils sont voleurs,
injustes, adultères - ou encore comme ce publicain. Je jeûne deux fois par semaine, je verse
le dixième de tout ce que je gagne»

Je ne conteste pas ce qu'il fait de bien, j'ose dire que je peux lui ressembler pour le reste ...
Au fond, comme lui, je me parle à moi-même dans ma prière, je cherche à m'élever moi-
même, il m'arrive de me comparer aux autres ... Est-ce vraiment une prière ???

L'autre se tient à distance, il n'ose pas lever les yeux vers le ciel, il se frappe la poitrine
« Mon Dieu, montre-toi favorable au pécheur que je suis! »

Sa prière est très courte. Il se présente nu devant Dieu, le pécheur que je suis. Il ne cherche
pas à se justifier en invoquant plusieurs raisons ... Oui, là, c'est vraiment une prière!

Je vous le déclare dit Jésus, le publicain « rentré chez lui est devenu un homme juste, plutôt
que l'autre» rentré chez lui pareil à ce qu'il est depuis longtemps

La situation aboutit de manière inattendue, à l'opposé de ce que l'on pouvait imaginer. Le
pharisien prie tout le temps. Il se souvient de ses bonnes œuvres, et pourtant, il n'est pas
justifié. Le publicain se reconnaît pécheur. Il revient chez lui, justifié, sans avoir accompli
aucun sacrifice d'expiation!

Alors, maintenant, qu'est-ce que je fais de tout cela?

1 ° Ce récit évangélique fait partie de ce qu'on appelle « les paraboles de la Miséricorde»
Dans le mot Miséricorde, il y a le mot misère, et le mot cœur. Le mot misère, concerne
l'argent, mais tout autant, la misère physique, psychique, sociale, spirituelle. Le mot cœur, il
ne faut pas le confondre avec sentimentalisme. La Bible conçoit le cœur comme le siège de la
pensée, des décisions les plus intimes. « Avoir de la compassion» ou « de la miséricorde»
désigne le mouvement intérieur des entrailles qui conduit à rejoindre l'autre à partir de
l'intime de ce qu'il est. Ce mouvement de tout l'être, dépasse la justice humaine qui décrète
... tu fais bien, je te récompense; tu fais mal, je te punis.

Avoir de la compassion ou de la miséricorde, heureusement, cela se vit profondément au plan humain ... alors à quelle profondeur quand il s'agit de la Miséricorde de Dieu à mon égard!

Je suis profondément redevable de la Miséricorde de Dieu depuis toujours, et sans cesse!
« fais-toi capacité et je me ferai torrent» disait Jésus à Sainte Catherine de Sienne »

2° Je me mets, sans attendre, du côté de « ceux et celles qui ne sont pas convaincus d'être
mieux que les autres» Cette prise de conscience est un vrai renversement, un
retournement. Cela peut me paraître un abaissement ... une déchéance ...

C'est justement, là, que Dieu commence à m'élever, Lui qui élève les humbles!

Avec l'aide de Fabrice

 

**********************************

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

Dimanche 20 Octobre 2019, le mois missionnaire
Aujourd'hui, dans la liturgie, voici deux exemples de prières persévérantes

L'exode chapitre 17 versets 8 à 14, Moïse en prière « Arrêt sur l'image»

Dans la bataille contre les Amalécites, le vrai combat ne se déroule pas dans la plaine où les
guerriers s'affrontent, mais sur la colline à l'écart, Moïse est en prière ...

« Quand Moïse tenait la main levée, Israël était le plus fort. Quand il la laissait retomber, Amalec était le plus fort. Mais les mains de Moïse s'alourdissaient; on prit une pierre, on la plaça derrière lui, et il s'assit dessus. Aaron et Hour lui soutenaient les mains, l'un d'un côté, l'autre de l'autre. Ainsi les mains de Moïse restèrent fermes jusqu'au coucher du soleil. Et Josué triompha des Amalécites. Et le Seigneur dit à Moïse « Écris cela dans le Livre pour en en faire mémoire toujours ».

Magnifique! Moïse persévère dans la prière grâce au soutien de ses compagnons. Cela est à souligner: se mettre à plusieurs pour prier, à commencer en famille, parents et enfants ...

Évangile de Jésus Christ selon St Luc, chapitre 18, versets 1 à 8

Vers la fin de son voyage vers Jérusalem, Jésus nous présente ce fait divers:

D'un côté, un juge, selon l'échelle sociale du temps, l'emblème du pouvoir le plus élevé ...
De l'autre, une veuve, symbole, avec les orphelins, de la condition humaine la plus précaire.
Elle, elle n'a pas peur de cet écart, et, elle ne cesse de venir demander Justice ...

Combien de missionnaires, d'hommes et de femmes ont vécu cette longue persévérance dans
la prière au cours de leurs vies ...

Prier sans voir souvent le résultat, mais en ayant foi que ce qui est semé, parfois au prix des
larmes et du sang, d'autres le récolteront ...

Comment ne pas rendre grâce pour la longue litanie des martyrs du Vietnam, du Japon, de
Chine, de l'Ouganda, du Canada ... foule immense de saints et de saintes qui ont offert leurs
vies pour que le salut soit donné au monde entier. N'oublions pas que notre Eglise en France
s'est construite et se construit toujours sur ces vies offertes ...

Seule, la prière me révèle que la véritable image de Dieu, c'est celle de Jésus Christ: Dieu
sort de Lui-même, Dieu se donne, c'est inouï. Je suis dépassé, j'ai beaucoup de mal à penser
Dieu ainsi, et à Le vivre de cette manière. Je découvre Jésus, moins comme un juge, mais
plutôt, comme Celui qui m'apporte une vraie lumière pour changer ma vie!

Au jugement dernier, la Lumière montrera vraiment, tels que nous sommes!

Avec la coopération de Fabrice

A quoi sert la quête pour les missions?

Construction et entretien d'églises et de chapelles

Aides à des Communautés religieuses pour leur apostolat et leurs œuvres sociales
Aides pour les séminaires, aides pour l'enfance missionnaire,

Ressources de l'exercice 2017, 2018 : 711 151 [
Répartition des dons par continents

Europe: 41,18; Amérique: 31,56; Asie: 7,94; Afrique : 2,18; Océanie: 2,13
Diocèses aidés:

Asie: 394; Amérique du sud: 82 ; Europe: 21 ; Océanie: 56; Afrique : 603

*********************************

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

Dimanche 13 Octobre 2019, Octobre, le mois missionnaire

Pape François pour le mois d'Octobre 2019

« Je demande à toute l’Église de vivre dans un Esprit missionnaire ce mois d'Octobre 2019 ... Que personne ne reste replié sur lui-même ... Celui qui se donne, se met en mouvement, il est poussé en dehors de lui-même, il se donne à l'autre et tisse des relations qui engendrent la vie ... Personne n'est inutile et insignifiant ... chacun d'entre nous est une mission dans le monde ... Dieu destine chacun de ses enfants, depuis toujours, à Sa Vie divine et éternelle .

Évangile de Jésus Christ selon St Luc chapitre 17, versets 11 à 19

Dix malades de la lèpre viennent à la rencontre de Jésus. Ils s'arrêtent à distance ...

Cette maladie contagieuse met les malades en quarantaine. Elle les exclue des villes et des villages. Elle casse la communion.

Ils crient« Jésus, Maître, prends pitié de nous»            A cette vue, Jésus leur dit

«Allez vous montrer aux prêtres» Dans le livre du Lévitique (chap. 13) les prêtres ont la
charge de décider si la personne peut rejoindre la communauté et reprendre sa vie d'avant

En cours de route, ils sont purifiés. L'un d'eux, voyant qu'il est guéri, revient sur ses pas ... Il prend conscience pleinement de ce qui lui arrive. Il s'est passé quelque chose
d'extraordinaire ... Il sent le besoin très fort de revenir ... il revient pour dire «merci» mais, il sent qu'il y a plus encore, au-delà de la guérison, quelque chose d'autre a changé en lui ...

Il me fait penser au fils prodigue de la parabole: arrive le moment où

« il rentre en lui-même », là, tout va basculer ... «je me lèverai, j'irai vers mon père»

Ce « retournement» me pose question. Ai-je vécu ça ? Quand je viens à la Messe, moi aussi, je viens entendre la Parole du Christ avec d'autres. Je viens plus encore, je viens communier au Christ, et aux autres qui sont là, que je connais ou que je ne connais pas ...

.J'ai peur de faire tout ça par habitude, presque mécaniquement. C'est toujours pareil ...
Puisque je suis venu à la messe, c'est déjà quelque chose. Oui, mais ... suis-je rentré en moi? ...
Suis- je conscient de ce qui se passe à la messe pour moi, pour les autres autour de moi? ...
Nous vivons une époque où tous les catholiques font la démarche de communier
régulièrement au Christ, et en même temps, on a recours très peu au sacrement de la
confession, qui s'appelle aussi sacrement du pardon, sacrement de la réconciliation.

Ce sacrement, est là justement pour rentrer en moi-même.

« Rentrer en moi-même» à la messe là où il est question de communion.

Où en suis-je dans ma communion avec Dieu, avec Jésus Christ, avec le Saint Esprit?
Où en suis-je dans ma communion avec les autres, tous les autres que je côtoie?
Communier à Dieu, communier aux autres, cela marche ensemble. C'est le sens de la vie.
Nous avons grand besoin de communier, nous en avons grand besoin de se confesser.

Avez-vous remarqué, que sur les dix, un seul s'entend dire:
« Relève-toi, et va : ta foi t'a sauvé»

Ça rajoute quelque chose à la guérison qu'il a reçue! Le Christ ne vient pas juste réparer la part blessée de notre existence,

Il vient donner une dimension nouvelle, un sens nouveau à notre existence !

Nous ne sommes pas là pour rien ...

.. . Ma vie a un sens. Elle est utile. Même, si je suis diminué, elle compte aux yeux de Dieu
et des autres! Il est beau cet Évangile, elle est bonne la Parole de Dieu!

Avec les questionnements de Fabrice

**************************************

Dimanche 6 Octobre 2019, Octobre, le mois missionnaire

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

Pape François pour le mois d'Octobre 2019

« Je demande à toute l’Église de vivre un Esprit missionnaire durant ce Mois d'Octobre
2019. Chacun d'entre nous a une mission dans le monde. La mission de faire connaître
l’Évangile n'est pas l'apanage des seuls missionnaires appelés aux confins de la terre. Autour
de nOU5;, nous constatons tous les jours que nombreux sont ceux qui ne connaissent pas le
Christ, et nous nous trouvons bien souvent démunis pour leur adresser une parole, un signe,
de la Présence de Dieu offerte à tous les humains. La prière est l'âme de la mission»

Je retiens que nous sommes tous et toutes appelés à être « mission» chacun, chacune. Il ne
s'agit pas, de partir loin, mais de ma façon de vivre là où je suis planté en ce moment, et de
découvrir le sens profond de notre place. Écoutons l’Évangile d'aujourd'hui

Évangile de Jésus Christ selon St Luc chapitre 17, versets 5 à 10

Les apôtres disent: Seigneur augmente en nous la foi! C'est une très belle demande, bien
différent de ce que nous demandons d'habitude à Dieu ...

Jésus répond: Si vous aviez de la foi, gros comme une graine de moutarde, vous auriez dit à
l'arbre que voici: « déracine-toi et va te planter dans la mer» et il vous aurait obéi. »
Réponse inattendue. Je suis étonné, qu'est-ce que Jésus veut me dire? J'en arrive à ceci

Jésus veut me dire: Qu'est-ce qui est important dans ta vie ordinaire?

As-tu pensé à ton voisin aujourd'hui? quel service as-tu rendu à quelqu'un? as-tu donné
gratuitement un peu de ton temps pour autrui?

Après tout, c'est des petites choses à faire, qui peuvent vous paraître négligeables ...

Cela peut me paraître pas plus gros qu'une graine de moutarde. Fais déjà ça, sais-tu quelles
grandes répercussions, les petits gestes, une parole peuvent avoir ...

Et les grandes questions du moment

Les lois bioéthiques selon lesquelles on peut faire un enfant à une femme seule ou à deux
femmes vivant ensemble

Nous sommes-nous en train d'abîmer sérieusement notre planète « la terre mère»
Vous allez me dire: ça nous dépasse, je n'y peux rien. Et bien, justement non

Jésus me demande de dire à l'arbre que voici « déracine-toi et va te planter dans la mer»
Chacun de nous a quelque chose à dire, à faire. C'est trop facile de se rabattre toujours sur les
autres, et sur Dieu, sans rien faire.

Laisse la foi agir en toi, ça peut déplacer les montagnes ! La foi est confiance au-delà du
visible

L’Évangile d'aujourd'hui n'en n'est pas à un paradoxe près. Il débouche sur cette parole

« Nous sommes de simples serviteurs! »

Cela peut nous paraître un peu désobligeant. Que nous soyons en haut de l'échelle sociale, ou
au milieu, ou en bas, il n'y a pas de plus beau compliment! Il n'y a rien de plus élevé, il n'y a
rien de plus digne que d'être simples serviteurs!

Surtout quand nous nous souvenons que Jésus Lui-même s'est défini comme «Le
Serviteur! » Ne soyons pas plus que Lui!

Avec la complicité de Fabrice


**********************

Dimanche 1 er Septembre 2019 Nous en sommes tous capables

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

Le livre de Ben Sira le Sage 3/ 17-29 vers 180 avant J.C.

« Mon fils, accomplis toute chose dans l'humilité ... plus tu es grand, plus il faut t'abaisser : tu trouveras grâce devant le Seigneur. »

L 'humble et l 'humain ont la même origine: humus. Tous les deux sont tirés de l'humus avec lequel nous avons été façonnés. L'humilité, l'humain, même origine. C'est ce qui nous relie à la terre-mère. C'est là que nous sommes en vérité. Quand nous nous y tenons, c'est alors que Dieu se fait le plus proche.

« Voici la vision que nous avons tous et toutes de la société: tout en haut, ceux qui ont le
pouvoir, les privilèges et les richesses, et la quasi-totalité des autres, en bas. Cette vision
étriquée, Jésus est venu la changer. La société n'est pas une pyramide, mais un corps, et dans ce corps, chaque partie est importante. Aucune partie n'est meilleure qu'une autre. Non! Nous faisons tous partie de ce même corps, et, chacun de nous a sa vocation propre. Les religieuses ne sont pas meilleures que les femmes mariées. Les prêtres ne sont pas meilleurs que les hommes mariés, et aucun d'eux n'est meilleur que les personnes en situation de handicap. Nous faisons tous partie du même corps, le corps du Christ, et nous sommes l'Eglise dans laquelle chaque personne est importante ».

Livre de Jean Vanier, Fondateur de l'Arche « Eloge de la fragilité» édition Scriptura p.120 J'ajoute: Jésus m'apprend à inverser la vision de la société que j'ai habituellement

Evangile selon St Luc 14/1 et 7à 14

Jésus est à table chez un chef des pharisiens. Nous aimons les premières places quand nous sommes invités ... Jésus dit ouvertement devant tout le monde:

« Quand tu donnes une réception, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des
aveugles; heureux seras-tu, parce qu'ils n'ont rien à te donner en retour ».

Je suppose qu'il y a eut un silence d'étonnement, à table à la suite de cette Parole ...

Je connais une famille qui fait exactement cela. Quand on est invité chez eux, il y a toujours un couvert supplémentaire. On a l 'habitude. Au cours du repas, arrive un monsieur plutôt âgé qui habite le village, disons un pauvre. C'est toujours le même. Il n'est pas gêné, il s'installe à table, et peu à peu, prend part à la conversation. Il est un invité comme les autres. Certains jours cela est un peu pesant, oui, mais, on serait étonné, et tristes, si un jour, il ne venait pas!

Abdelkader, Algérien de 71 ans, habite en face de l'église de St Chamond dans la Loire.

« Je suis musulman, mais c'est dans cette église que j'ai imploré Dieu pour la guérison d'un membre de ma famille. Il m'a exaucé! J'avais une dette envers ce lieu: j'ai proposé au Curé d'en être, le gardien, en quelque sorte» Et, le Curé a accepté

De là est née l'expérience d'une rencontre entre plusieurs familles, des familles en précarité et des familles de plusieurs confessions religieuses. Le projet était simplement de partager entre nous des histoires de nos vies avec la volonté de se placer d'égal à égal aux côtés les uns des autres.

Cette expérience a engendré une remise en question de notre positionnement les uns vis-à-vis des autres ». Extraits de « Messages du Secours catholique» Septembre 2019

J'ajoute: Jésus m'apprend à regarder autrement les gens que je ne fréquente pas d'habitude

Des histoires comme celles-ci, la vie de chaque jour en est pleine!

De cela, nous en sommes tous capables!

Je n'ai pas l'impression de m'être écarté des textes proposés à la messe d'aujourd'hui
Avec les observations de Fabrice

*************************************

Dimanche 25 Août 2019, L'ouverture à toutes les nations    Isaïe 66/18-21

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

« Ainsi parle le Seigneur : connaissant leurs actions et leurs pensées, moi, Je Viens

, rassembler toutes les nations,de toute langue , .. ils ramèneront tous vos frères ... jusqu'à ma montagne sainte, à Jérusalem ... »

Pourtant, nous sommes dans une période très troublée de l'histoire d'Israël. Au début du 6ème siècle avant J,C la ville de Jérusalem est prise et détruite par les Babyloniens. Les habitants sont déportés en Babylonie, L'exil va durer près de 50 ans, jusqu'à ce que l’édit de Cyrus, Roi des Perses, ordonne que les exilés puissent rentrer au pays. Ils découvrent une ville et le temple brûlés et détruits. Il.faudra 40 ans pour les reconstruire.

Ce texte d'Isaïe, (Isaïe 3) 100 plus tard, annonce l'ouverture du judaïsme à tous les peuples.
Parole nouvelle, inattendue, contraire aux idées reçues où le salut était réservé à Israël seul!

                                             St Luc 13/22-30

A l'époque de Jésus Christ, le pays est occupé par le Puissant Empire Romain. La dynastie royale de David n'existe plus, et en l'an 70 le Temple de Jérusalem est brûlé, il n'y a plus de culte ... Pour St Paul, et dans les Évangiles, ce n'est pas la fin. L'Histoire de Dieu se continue dans l'histoire des gens de tous les peuples.

Cette semaine, dans la rue, une dame qui promène son chien, m'interpelle grâce à la croix que je porte. Vous êtes le curé? - Non, mais un prêtre. - Est-ce que je peux vous parler? -
Oui. On s'assoit sur un banc devant la Cathédrale. - Je suis athée, dit-elle. Vous qui êtes dans l'église, que pensez-vous de tout ce qui s y passe? je répond: Quand vous parlez, vous-
même, à des hommes et des femmes d'église, prêtres y compris, vous voyez bien qu'ils sont
comme les autres, avec leurs défauts et leurs qualités. Oui, je suis dans l'église, et l'église,
elle est comme ma famille, avec une grande diversité. Je la prends comme elle est.

1 ° Le mariage des prêtres. C'est une position de L’Église catholique romaine depuis plusieurs siècles. Elle peut être modifiée avec la décision du Pape et de tous les Évêques. Pour moi, la solitude ne m'a pas pesée. Ma vie m'a semblé remplie et pleine de sens.

2° Les autres choses dont on parle actuellement? Sous l'impulsion de l'opinion publique actuelle, je constate que L’Église est tenue de changer de comportement, non seulement de ne plus cacher ces choses, mais aussi de mettre en place une organisation destinée à prendre la défense des victimes qui sont des enfants et des adolescents. Cela se fait dès maintenant, dans les diocèses, suite à la demande très précise du Pape et en accord avec les Évêques, en respect à la Justice de notre pays.

Voilà la tenue de notre conversation. Cette darne m'a quitté sans être convertie. Ne ferait-elle pas partie de ceux et celles qui viennent de l'Orient et de l'Occident, du nord et du midi? A la messe, au moment de la consécration, le prêtre s'efface pour laisser toute la place à Jésus, à Ses gestes et à Sa Parole: il prend la coupe, il la donne, « Prenez, ceci est le sang de
l'alliance, versé pour vous et pour la multitude ». C'est le même mouvement d'ouverture au monde entier. «Efforcez-vous d'entrer par la porte étroite»Oui, il y a une porte d'entrée dans le Christianisme, dans la foi. Cette porte, ouverte à tous et à toutes, c'est la porte de Jésus
Christ. Oui, elle est étroite, dans le sens où elle signifie le don de soi-même, dans la ligne de
Jésus Lui-même. Efforçons-nous de passer par le don de soi!

« Les derniers qui seront premiers, et des premiers qui seront derniers»

Il est possible que cette parole soit commentée à la Messe, Dimanche prochain!

Avec les observations de Fabrice

**********************************

Dimanche 18 Août 2019, St Luc 12/49-53 ... dans les conflits de ce temps ...

 

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

« Je Suis venu apporter un feu sur la terre ...

... Pensez-vous que Je sois venu mettre la paix sur la terre, plutôt la division»
J'ai du mal à commenter ces Paroles de Jésus, alors que je voudrais tout « arrondir» et tout
« arranger» ce qui n'est pas effectivement la vraie position ...

Je reviens sur la messe de Dimanche dernier, Il Août, célébrée, ici, par Mgr Philippe
Barbarin.

Un couple habitant le Nord de la France participait à cette messe inattendue, sortant de
l'ordinaire, J'ai dit que c'était un miracle.

Ne pouvant parler après la messe, ce couple me laisse cette lettre

« Nous regrettons ce qui s'est passé lors de la présence de Mgr Barbarin.

Fallait-il, à son sujet, parler de (( miracle» ?? et, surtout fallait-il le faire applaudir ... par 2
fois, parce que la 1ere était trop réservée ??

Nous sommes Chrétiens engagés depuis longtemps, mais nous sommes très mal à l'aise
devant cet accueil réservé à Mgr Barbarin, son ton, son absence d'humilité, ceci dans le
contexte de ce qui lui est reproché. Bien sûr, nous n'avons pas à le juger, ni à le condamner.
Il avait tout à fait le droit de célébrer la messe. Mais, nous aurions souhaité un accueil plus
modeste et de manière plus discrète. »

A la fin de la lettre, comme au début, le couple me témoigne son affection et sa fidélité à venir
ici les dimanches de l'été pour ce que vous nous apportez dans notre vie de foi.

,

1 ° Je ne suis pas du tout fâché de cette lettre. Je regrette, au contraire, de n'être pas assez vrai

moi-même, dans mes propos avec les chrétiens et chrétiennes, sous prétexte de ne pas leur
faire de peine, et, sans doute, pour être bien vus d'eux. Je regrette aussi que peu de chrétiens
et de chrétiennes disent ce qu'ils pensent au prêtre. C'est un manque de vérité et de simplicité
de part et d'autre. Ce n'est pas bon pour notre vie en église où nous avons à avancer
ensemble.

2° Pour ce qui est du mot « miracle », oui, maladroit. C'était pour attirer l'attention du public.
Les applaudissements. Je les aime dans l'église. Les media sont bien plus habiles et bien plus
puissants que moi. Ils sont arrivés à faire que l'on ne voit plus dans cet homme que l'affaire
des ténèbres qu'il a camouflée. C'en est venu au point, qu'on a pu croire que je le faisais
applaudir pour ça! En montant à l'autel, l'idée m'est venue qu'il trouve une communauté qui
l'accueille pour autre chose, c'est-à-dire pour tout le bien qu'il fait dans sa vie d’Évêque.

Oui, Mgr Barbarin n'a rien dit ni fait, pour défendre des enfants, et des jeunes victimes. Ils
portent des blessures qui les poursuivent toute leur vie. Maintenant, ils le disent.

Alors, cet homme, mis au ban de la société, n'a donc plus jamais droit à un moment de
tendresse ! L'entrée de la messe me revenait. Je le fis selon mon inspiration ...

un feu ... le feu de Dieu ... la division ... oui, elle est provoquée par la Personne Divine de
Jésus, mais, ce n'est pas ce qu'Il cherche ...

Marie, intercède pour nous, afin que nous devenions dignes des promesses du Christ!

Continuons d'avancer les uns avec les autres

***********************************

15 Août 2019 Assomption de la Vierge Marie, L'Apocalypse 11/19 à 12/ 1-6 ; 10

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

En ce 15 Août, l’Église a choisi de nous faire entendre ce passage du livre de l'Apocalypse.

A cette époque, les persécutions soumettent les chrétiens et chrétiennes à une rude épreuve.
L'apocalypse est un livre de combat pour l'espérance. Sous des images saisissantes, dans le
style de ce livre, le ciel s'ouvre, la femme, le dragon, l'enfant, chacun, plein de plusieurs
significations, nous dévoilent toute l'histoire périlleuse, et religieuse de l'humanité.

«La Femme» couronnée de douze étoiles (autant que de tribus en Israël et d'Apôtres) vit en
harmonie avec les astres. Elle va enfanter. Elle est du côté de la vie. Elle incarne l'humanité
fidèle dont les enfants gardent les commandements de Dieu et vivent selon le témoignage de
Jésus. Elle s'enfuit au désert où elle continue d'endurer les attaques du dragon qui cherche à
la posséder. Cette confrontation, reprend le face à face de la genèse. Au moment de la croix
du Christ, Marie, qui aurait voulu mourir à la place de son Fi1s, accepte d'être là, au sommet
de son chemin de foi, complètement dépossédée de son Fils,

Voyant sa mère, et près d'elle le disciple qu'il aimait, Jésus dit à sa mère

« Femme, voici ton fils ; »Puis Il dit au disciple « voici ta mère. »

Elle sent que Dieu la transporte sur un plan différent. Elle est parvenue à ce total détachement
dans la foi, Elle devient la Mère de l'humanité. Qui sont maintenant ses enfants? C'est nous
autres! oui, avec nos lourdeurs, nos douleurs, nos joies, nos lumières vers L'Invisible ...

« Le dragon» avec sept têtes et dix cornes et sur chaque tête un diadème, les empires
terrestres et leurs forces ... Lui, il est l'envers de la femme, l'inhumanité. Il sème le chaos
dans les étoiles. Il veut dévorer la progéniture de la femme. Il est du côté de la mort et du
chaos. L'intrigue commence lorsque le dragon précipite à terre les étoiles. Selon une
conception antique, les étoiles représentent les êtres célestes. Le dragon tente de dévorer
l'enfant né de la femme, ce qui explique la riposte de Michel et de ses anges. Ils combattent le
dragon et son armée et les expulsent du ciel. Dans sa défaite, le dragon apparaît au grand
jour: c'est l'antique serpent de la Genèse. Il est la synthèse des forces qui s'opposent au
projet de Dieu pour l'homme. Il intervient toujours dans un rôle d'agresseur. Toutefois, il ne
s'en prend pas à Dieu directement. L'auteur évite soigneusement toute confusion avec un dieu
du mal, rival du Dieu de l'Alliance. Il n'est qu'une créature. Finalement, il ne pourra
empêcher la réalisation du projet divin de Salut. Bien qu'il s'agite en tout sens, il échoue. Il
représente toutes les forces hostiles à l’Évangile au long de l'histoire

« L'enfant» Il échappe au dragon: il est enlevé jusqu'auprès de Dieu. Il doit mener toutes les
nations. Pour le lecteur chrétien, l'enfant est évidemment Le Christ Jésus. Sa venue au
monde, le fait qu'Il soit protégé de l'attaque du dragon, arraché à la femme (l'humanité) pour
accéder auprès de Dieu évoquent symboliquement, la venue au monde de Jésus, sa mort et son
exaltation. Au terme de ce parcours, Il parvient au trône de Dieu pour régner sur toutes les
nations. Pour l'auteur de l'Apocalypse, l'intronisation pascale du Christ a entraîné l'expulsion
du dragon hors du ciel, hors de la présence de Dieu. Nous avons dit que l'enfant représentait
le Christ. Cela n'est que partiellement exact. L'enfant, c'est donc, d'abord, le Christ, mais
c'est aussi tout être humain, appelé à rejoindre le Christ, d'une manière que Dieu seul sait ...
Si la Pâque du Christ a déjà eu lieu, les fidèles peuvent cependant y participer aujourd'hui:

Quand ils témoignent de leur foi (quelques fois jusqu'à en mourir) ils voient plus loin que la
mort ... Pâques est la victoire de la vie sur la mort.

A toi, à vous, à moi, d'accepter ou non, cette interprétation de l 'histoire du monde,

Dieu fait l'humanité grande et faible en vue de son Assomption!

****************************************************

Dimanche 4 Août 2019, Ne nous trompons pas d'essentiel!

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

Le livre du Qohèleth, ou l'Ecclésiaste 1/2; 2/21-23

Ce livre de sagesse, qui fait partie de la Bible, a été écrit autour de 250 ans avant J.- C.
L'auteur se met à la place du Roi Salomon vieillissant qui fait le bilan de sa vie. Que reste-t-il
d'une vie glorieuse et bien remplie? Pourquoi tant peiner pour amasser des richesses,
puisqu'à la mort, il faudra tout quitter. Tout part en fumée.

Voici la conclusion: respecte Dieu et obéis à ses commandements. La vraie foi en Dieu n'a
pas peur de regarder en face la condition humaine. Elle reconnaît que l'intelligence ne peut
pas tout comprendre, ni tout expliquer.

Evangile selon St Luc 12/ 13-21

Du milieu de la foule, quelqu'un demande à Jésus « dis à mon frère de partager avec moi
notre héritage»
Ce n'est pas d'aujourd'hui que les questions d'argent divisent les familles!
Jésus lui répond:
« Je ne suis pas là pour être votre juge ou l'arbitre de vos partages»

Et, à tous « Gardez-vous de toute avidité»

L'avidité, c'est une maladie profonde en nous. Ce que je possède m'obsède, ... et, au bout du
compte m'entraîne, et je risque fort de tourner
« à vide ». La simplicité de vie à laquelle invite
Jésus, consiste à
privilégier « ce que nous sommes» sur « ce que nous avons»

« La vie ne dépend pas des richesses, mêmes grandes»

Un homme riche, dont le domaine avait bien rapporté, réfléchit

« Que vais-je faire, je n'ai pas assez de place pour mettre ma récolte? je vais démolir mes
greniers, j'en construirai de plus grands, j'y mettrai tout mon blé et tous mes biens».

Alors, je me dirai à moi-même « me voilà avec de nombreux biens ... pour de nombreuses
années ... repose-toi ... mange ... bois ... jouis de l'existence ... »

Avez-vous remarqué que cet homme ne dialogue qu'avec lui-même, la peur de manquer .. .la
quête de sécurité risquent fort d'endurcir son cœur ... il envisage sa vie, fermée sur lui-même

La réponse de Jésus va me surprendre: « Tu es fou! Sois riche selon Dieu»

dans quel sens est-il fou? parce qu'il inverse les priorités. Nous alternons sans cesse entre
deux modes de vie, l'un tourné vers « être davantage» l'autre vers « avoir davantage
»,
Cette alternative avoir ou être est pour beaucoup une clé qui ouvre un véritable choix de vie.
Je cherche à avoir des choses, des biens, de la considération ... ou je cherche à ne pas être au
centre, donner de moi, m'ouvrir aux personnes, aux situations nouvelles, accepter des
transformations nouvelles en moi. Voilà le véritable choix de vie

«Sois riche selon Dieu! » qu'est-ce à dire?

Dieu, selon les uns, il est inefficace, inutile, il n'existe pas ... pour d'autres, il est une idée
bonne, très bonne ... Dieu n'est rien de tout ça

Dieu est une réalité très concrète. Il est présent, on le sent à certains moments dans la vie des
gens. Bien plus, Il fait partie de ma vie, je fais partie de Lui. Il est à l'intérieur, Il
y a des
signes de Dieu autour de moi: par exemple, des gestes, des actions, qui n'ont d'autre raison
d'être que faire plaisir, rendre un service ... penser aux autres avant soi-même, s'impliquer
dans une activité non rémunérée. Trouver enfin un sens à ma propre vie

Finalement, « Sois riche selon Dieu» c'est quoi?

C'est une vie, riche de gratuité!

Voilà une richesse qui ne s'en ira jamais en fumée

Avec la participation téléphonique de Sophie et Fabrice

Dimanche 28 Juillet 2019, St Luc 11/ 1-13 choisir de parler avec Dieu
Le livre de la Genèse 18/ 20-32

******************************

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

Magnifique ce dialogue entre Abraham et Dieu! Abraham est un modèle, d'abord, dans le ton
décomplexé avec lequel il s'adresse à Dieu

« Vas-tu vraiment faire périr le juste avec le coupable» « Loin de Toi une chose pareille»
Ensuite, dans la formulation même de sa prière, car elle rejoint le désir de Dieu

« Sije trouve 50, 45, 40, 30, 20, 10 justes dans Sodome, Je pardonnerai à toute la ville»

Au fur et à mesure de l'échange, Abraham découvre qu'il suffit de quelques justes pour

changer les situations et les êtres.          « Toute âme qui s'élève, élève le monde»

Nous maintenant, nous croyons qu'il suffit d'UN JUSTE, le Christ, pour que le Grand Pardon
soit accordé à tous, et à toutes, si ils le veulent, dans l'univers entier

Évangile selon St Luc 11/ 1-13

« Seigneur, apprends-nous à prier! » « Quand vous priez, dites: Père! ))

Dans son livre « Notre Père », le Pape François dialogue avec Marco Pozza docteur en
théologie, et aumônier de la prison de Padoue

Dans le «Notre Père» voulez-vous nous parler de ces deux premiers mots

« Père» Il est Celui qui t'accompagne dans ton cheminement: Il connaît tout de ta vie, ce
qui est bon et ce qui l'est moins... Nous avons tous un Père! Très proche. Je ne me sens pas
orphelin. J'ai un père, un papa qui m'apporte l 'histoire, qui me fait voir la racine, qui me
protège, me fait aller de l'avant, et aussi un papa devant lequel j'ai le sentiment d'être encore
un enfant, car Lui est grand, Il est Dieu et le Christ nous a demandé d'être comme des
enfants ... Rappelons-nous la parabole du fils prodigue ... un père qui, lorsque tu te repends
de tes mauvais choix, de tes erreurs et que tu prépares ce que tu va lui dire, Il ne te laisse pas
parler, mais t'embrasse et te fête. Un père qui te laisse libre de choisir.

Père indique une relation fondamentale dont la réalité est aussi antique que l 'histoire de
l 'homme. Aujourd'hui, en particulier dans la culture occidentale, la figure du père serait
symboliquement absente. Dans un premier temps, cela a été perçu comme une libération:
libération du père autoritaire, représentant de la loi qui s'impose de l'extérieur, le père
obstacle à l'émancipation et à l'autonomie des jeunes. Il n'est pas facile d'éduquer un enfant
dans la liberté. Comme souvent, on est passé d'un extrême à l'autre. Déjà, en tant qu'évêque
de Buenos Aires, je demandais aux pères s'ils jouaient avec leurs enfants ... la réponse était
triste « mais je ne peux pas, parce que j'ai beaucoup de travail )) Ami, tout en étant père.

A présent, je veux dire que l'absence de la figure paternelle dans la vie des enfants provoque
des lacunes et des blessures qui peuvent être très graves et durer toute sa vie ....

D'où l'intérêt et le sérieux que porte l'Eglise sur la révision des lois bioéthiques.

Maintenant «Notre Père» Mon Père? Non. Notre Père! Je ne suis pas fils unique, aucun
de nous ne l'est. Se sentir enfant unique est un danger que nous courons, nous, chrétiens.
Non, non; tous, même ceux qui sont méprisés, sont tous fils du même Père. Si je ne suis pas
en paix avec mes frères, je ne peux pas Lui dire « Père )) à Lui. Dire « Notre Père », ce n'est
pas facile, je le sais, je le comprends ... Demandons à l'Esprit Saint de nous apprendre à dire
« Père )) et à savoir dire « Notre )) en faisant la paix avec tous nos ennemis. Le Christ ne nous
a pas transmis cette prière pour qu'elle ne soit qu'une formule. Il nous demande de nous
adresser au Père pour que nous nous découvrions comme ses fils et comme des frères les uns
pour les autres.

Tout cela nous donne à réfléchir rien que sur les deux premiers mots «Notre Père» !

Après les observations de Fabrice

*****************************************

Dimanche 21 Juillet 2019, St Luc 10/38-42 «là Bonne Part»

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

Marthe, Marie, Lazare, le frère et ses deux sœurs. Jésus aimait se rendre chez eux. Ce jour-là,
Marthe est absorbée par les multiples soins du service, pendant que Marie, assise, aux pieds
du Seigneur, écoute Sa Parole. Marthe dit que Marie ferait mieux de l'aider

à quoi Jésus répond

                                     « Marthe, Marthe, tu t'inquiètes ... tu t'agites ... »

                                               « une seule chose est nécessaire »

« Marie a choisi la bonne part, elle ne lui sera pas enlevée. »

C'est difficile ces Paroles et cette situation. Je sens que tout le monde prend la défense de
Marthe qui se donne du mal pour préparer le dîner, tandis que Marie ne fait rien ...

Au risque de ne pas plaire à toutes les maîtresses de maison, qui sont ici, je vous invite, quand
même, à nous tourner vers Marie, la sœur de Marthe

« Une seule chose est nécessaire»

Oui, il Y a des situations où nous sentons que nous sommes devant une seule chose nécessaire
Cette semaine, j'ai reçu ce témoignage. Elle, 50 ans, est au chevet de sa belle-sœur, 75 ans,
atteinte d'une maladie incurable, ce quelles savent toutes les deux. Elles ont entre elles une
confiance absolue qui leur permet de tout se dire. Le moment est venu: « Est-ce que je vais
partir?» un léger silence, puis, « Tu n'a pas mal, tu as mangé, tu es là, je suis auprès de toi

... ma réponse ... aujourd'hui, l'essentiel c'est cela ... aujourd'hui, c'est bien.

Aujourd'hui, c'est cela qu'il fallait dire. Demain, ou un autre jour, une seule autre chose sera
nécessaire. Cela me sera donné. Tous les moments ne sont pas extrêmes comme celui-ci.

Dans le courant des jours, saurais-je discerner l'essentiel de ce qui peut attendre, I'important
du secondaire? Dans la foi, je dis, Dieu nous le fait saisir. Il ne faut pas éluder.

« Marie, assise, aux pieds du Seigneur, écoutait Sa Parole ».

Mais, quand donc est-ce que « je prends le temps» de m'asseoir simplement ... de m'arrêter
réellement ... De me recentrer ... de découvrir que Dieu n'est pas loin de mon existence ...
c'est à Lui que je dois la bonne inspiration qui m'a incité à agir pour quelqu'un ... A répondre
à tel renseignement ... à écouter la personne qui me dérange à un moment oùj'ai d'autre
chose à faire ... qu'est devenu mon temps de prière quotidien? ... Qu'est-ce que j'attends
pour prendre le temps de lire, de relire l’Évangile du Dimanche, et de l'écouter pour moi?

« Marie a choisi la bonne part, elle ne lui sera pas enlevée»

Marie a choisi Il y a des moments où des choix sont à faire: d'abord l'argent, la sécurité,
d'abord moi ... Ai-je choisi de croire en Jésus Christ «la bonne part» de ma vie?

Dieu, ne se prend pas. Dieu se révèle. JI se laisse trouver à ceux et celles qui Le cherchent ...
Dieu n'est pas tout en haut, dans la tête, dans les hautes idées. Dieu n'est pas en bas dans le

ressenti. Dieu est simple. Il est simplement « don ». Dieu se rencontre dans le don de soi-
même. Là est la bonne part.

Quand je trouve que tout est difficile, j'oublie de penser que, moi, je suis compliqué.
Quand je trouve que je n'ai le temps de rien, j'oublie que, moi, je suis très encombré.

Quand je trouve que tout va à vau-l'eau, j'oublie de croire que Dieu nous regarde avec une
suprême bonté, qui que nous soyons. Seul, Dieu, peut donner le vrai sens de notre vie,

Cela ne nous sera pas enlevé
Avec la collaboration de Fabrice

*****************************************

Dimanche 14 Juillet 2019, St Luc 10/ 25-37 Evangile pour la Fête nationale

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

Une rencontre qui soulève deux questions.

«Que dois-je faire pour avoir la vie éternelle , 1ère question posée par un maître de la

Loi. Jésus << Qu'est-il écrit dans la Loi .7 » Il répond « Tu aimeras le Seigneur ion Dieu, de

tout ton cœur, de toute ion âme, de roule ta force, et ton prochain comme toi-même » Jésus

« Tu as bien répondu. Fais cela, tu vivras » 2éme question << Mais, qui est mon prochain ? ››

Jésus entre dans le concret

<< Un homme est attaque, dépouillé el laissé à demi mort sur la route de Jérusalem à Jéricho ››

30 Km. entre Jérusalem et Jéricho. Une traversée désertique propice aux embuscades.

Prêtre, lévite, Samaritain

* Prêtre et lévite. Ils officient l’un et l’autre dans le culte du Temple. Selon la loi de Moïse,

qui conque touche un cadavre est impur pendant une semaine, et ne peut accomplir un acte du

culte. Mais, le prêtre et le lévite, eux aussi, sont tenus de secourir l’homme à moitié mort.

Le Samaritain. Il est considéré comme un étranger, et il adore Dieu sur le Mont Garizim, à

la place du Temple de Jérusalem

Le prêtre et le lévite voient l’homme au bord de la route. Ils passent leur chemin

Le Samaritain aperçoit l’homme à moitié mort. Saisi de compassion, il prend soin de lui.

Contraste insoutenable, ce qu’on attend du prêtre et du lévite, un étranger l’accomplit !

La véritable compassion, << sortir ›› de soi.

Le tournant de la parabole se réalise lorsque le Samaritain est «saisi de compassion ››. Il ne se

contente pas de regarder le blessé. Il se sent impliqué au plus intime de lui-même. La véritable

compassion n’est pas un sentiment, mais plutôt une action qui conduit à « sortir de soi » Que

veut dire « sortir de soi ? » cesser, pour un moment! D’être soi-même au centre, pour se

rendre proche de l’autre, des autres << se faire proche ›>, retenez ce terme.

Il s’arrête, il panse ses blessures, il le charge sur sa monture, il le conduit à l’auberge. La

première nuit passée, la plus délicate, il estime que l’homme est toujours vivant. Il donne

deux pièces d’argent, ce qui correspond à deux journées de travail. Il garantit à Laubergiste

qu’il paiera, à son retour, les autres dépenses. Il en a perdu du temps et de l’argent l

Du début à la fin, on ne sait rien sur l’homme à moitié mort. L’attention est portée sur celui

qui est << sorti de lui-même >> celui qui << s’est fait proche >>.

Le renversement opéré par Jésus

La question était : Quel est mon prochain ? On a envie de dire, dans le cas présent, le

prochain, c’est cet homme par terre, blessé, seul sur la route...

Jésus renverse le débat. La bonne question n’est pas << qui est mon prochain ? >> mais

« Lequel des trois. à ton avis, a été le prochain de l'homme tombé aux mains des bandits ? »

Le prochain n’est plus l’homme à moitié mort, comme on le pense d°habitude.

Le prochain, c’est moi-même ! chaque fois que je me fais le prochain de l 'autre .

Cela transforme totalement ma façon de penser : je n’ai pas a me demander << qui est mon

prochain ? >> j’ai à sortir de moi-même ...et me demander « De qui puis-je me faire

proche ? ›› le prochain, ce n`est pas l’autre, c’est moi qui me rend proche !

Dieu et les autres sont indissociables

Finalement, on ne va jamais à Dieu directement. On ne va à Dieu qu’en passant par les autres,

et les sacrements. Ceux et celles qui donnent aux autres, leur temps, leur compétence, leur

tendresse, ils et elles les donnent en même temps à Dieu, oui à Dieu, et souvent sans le savoir

Dans sa première lettre, St Jean 4/ 20, nous dit

<< Celui qui n’aime pas son frère, qu’il voit, est incapable d’aimer Dieu qu'il ne voit pas ››

Il ne s’agit pas de choisir entre l 'amour pour Dieu et l'amour pour le prochain les deux sont indissociables, on ne peut se donner à Dieu sans se donner a autrui

 

**************************************

Dimanche 7 Juillet 2019, St Luc 10/ 1-12. 17-20 Sur la route avec Jésus

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

10 chapitres de l°Evangile de St Luc nous conduisent sur la route de Jésus à Jérusalem

* Parmi ses disciples, le Seigneur en désigne encore 72

a cette époque, on compte 72 peuples sur la terre. 72 signifie l’universalisme

ll y a les 12 apôtres qui sont les Evêques. Mais les 72 disciples, aujourd’hui, qui sont-ils ?

vous 7 nous 7 Toi ? moi ? Pour continuer son œuvre de récréation, Jésus a besoin de la bonne

volonté de chacun, de chacune, petits et grands, hommes et femmes, jeunes, âgés, de partout

* Dans toute maison où vous entrerez, dites d’abord « Paix à cette maison ››

« Heureux ceux et celles qui font la paix » la paix, c’est d’abord, la paix au quotidien …

Un exemple donné par le Pape François, où nous ne faisons pas œuvre de paix

<< Quand j’entends dire quelque chose sur quelqu'un quand je le répète à une autre

personne et que j'en fais même une deuxième version un peu plus étoffée, et que je la propage

je réussis ainsi à faire plus de mal, il semble que cela me donne davantage de satisfaction ››

<< alors, dit le Pape, nous sommes des ennemis de la paix et aucunement bienheureux ››.

L’exhortation sur << la sainteté dans le monde actuel ›> au N° 87, ajoute en plus

« La diffamation et la calomnie sont un acte de terroriste : on jette la bombe, on détruit, et

l’agresseur reste heureux et tranquille ».

N°89 << ll n 'est pas facile de bâtir la paix évangélique qui n 'exclut personne, mais qui inclut

également ceux qui sont un peu étranges, les personnes difficiles et compliquées, ceux qui

réclament de l'attention ceux qui sont différents, ceux qui sont malmenés par la vie, ceux qui

ont d’autres intérêts il s’agit d’accepter, de supporter le conflit, de le résoudre et de le

transformer en un maillon d’un nouveau processus. Bâtir la paix est un art qui exige sérénité,

créativité, sensibilité, dextérité. Semer la paix autour de nous, c'est cela la sainteté ! ››

* Dites-leur « Le règne de Dieu s'est approché ›› deux fois dans ce passage

Le royaume de Dieu, le règne de Dieu. « Que ton règne vienne >> disons-nous chaque jour

C’est un point central de l’Evangile. Seulement, les mots règne, royaume, évoquent des

images terrestres de puissance, de domination, de forces qui risquent de nous faire de fausses

représentations de la présence et de l’action de Dieu parmi nous.

Nous n`avons pas à chercher un roi lointain et puissant. Dieu n’est pas une idée, ni une

imagination. Dieu n’est pas magique, Il n’est pas dans les nuages. Dieu est dans le concret.

Le royaume de Dieu, on ne Le découvre pas du premier coup, souvent, c’est après, qu’on

s`aperçoit que quelque chose vient de Lui, là où nous ne l’attendions pas. Un signe que Dieu

est là dans une personne, c’est qu’elle ressent une paix, une joie. Dieu est le contraire d’un

vide intérieur.

«Je ressens la bienveillance, une vague qui rn emporte, je me laisse porter, envahie par un

flot d amour, je suis réconciliée avec les autres et avec moi-même » Stéphanie, 49 ans.

Je crois qu’il faut chercher à voir Dieu dans l`humble quotidien comme Il a toujours fait avec

Jésus dans l’Evangile. Oui, il peut y avoir de ci ce là un miracle, mais, habituellement, le

royaume de Dieu se situe dans une réalité humainement petite et apparemment sans

importance : un geste d°affection, une parole, un sourire, une simple visite, un service rendu,

Dieu se découvre aussi dans des actions menées ensemble. Je le devine dans des associations

tournées vers les autres. Jose dire que le règne de Dieu n’est pas loin dans les situations

entreprises par des chrétiens et chrétiennes, et d’autres gens, auprès des réfugiés sur la

frontière franco-italienne, comme dans de multiples réalisations altruistes

« La grâce de Dieu est comme la pluie qui mouille tout le monde ! »

Père Brochero, Argentin … a condition de se laisser mouiller !

Avec la collaboration de Fabrice

*************************************

Dimanche 30 Juin 2019 St Luc 9/ 51-62

 Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

 

*********************************

Dimanche 23 Juin 2019, Jésus eucharistie, le don de Lui-même
L’évangile, aujourd'hui, une préfiguration de la messe et du partage!

 Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

Acte 1, commencement du récit St Luc, 9/ 11- 12

 

************************************

Dimanche 16 Juin 2019, Croire en un Dieu Trinité Sainte

 Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

 

*******************

Dimanche 9 Juin 2019, la Pentecôte, le Souffle de Dieu

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

 

 *******************************

Dimanche 26 Mai 2019, St Jean 14/23-29, L°Esprit Saint, Le Défenseur.

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

 

 

****************************

Dimanche 19 Mai 2019, St Jean 13/31-35, «Aimer, c'est donner de soi»

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

 

**************************************

Dimanche 12 Mai 2019, St Jean 10/27-30, Changer mon regard sur Dieu.

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

 

********************

Dimanche 5 Mai 2019 St Pierre, de pêcheur du lac de Tibériade jusqu'à Rome
St Jean 21/15-19 Nous sommes sur le rivage du lac, après la résurrection de Jésus

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

 

***********************************

                                                                                   Dimanche 28 Avril 2019, Saint Thomas, un fonceur
Lettre à Thomas, lycéen, 17 ans

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

**************************

Dimanche 21 Avril 2019 Pâques Jésus est vivant

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

*************************************************

« Nous te louons, splendeur du Père, Jésus Fils de Dieu»

Dimanche 7 Avril 2019 St Jean 8/1-11 Jésus et la femme pardonnée

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

********************************

Dimanche 31 Mars 2019 St Luc 15/1-3, 11-32Un Père de tendresse

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

******************************

Dimanche 24 Mars 2019, St Luc 13/1-9, un figuier, des figues? peut-être ...

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

******************************

Dimanche 17 Mars 2019 Jésus défiguré, Jésus transfiguré

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

  *************************

Dimanche 10 Mars 2019, St Luc 4/1-13, Jésus affronté aux tentations

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

***********************************

Dimanche 3 Mars 2019, St Luc 6/ 39-45 la paille ... les fruits ...

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

*************************************

Dimanche 24 Février 2019, St Luc 6/27 Je vous le dis « Aimez vos ennemis»
Jamais, avant Jésus, ce précepte n'a été exprimé d'une manière aussi radicale et absolue

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

*********************************

Dimanche 17 Février 2019, St Luc 6/17.20-26, bienheureux ... malheureux ...

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

*************************

Dimanche 3 Février 2019 St Luc 4/21-30 Jésus, au milieu d'eux, allait son chemi.

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

 

 *************************

Dimanche 27 Janvier 2019

Évangile selon St Luc 1/1-4 ; 4/14-21

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

 

******************************

Dimanche 6 janvier 2019

L'Epiphanie du Seigneur

La Manifestation de Dieu aux hommes

epiphanie

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

 


*********************************

Dimanche 25 Novembre 2018,  St Jean 18/33-37 Pilate et Jésus

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf


****************************************

Dimanche 18 Novembre 2018, St Marc 13/24-32, renversement de perspective .

 

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf


****************************************

Dimanche 11Novembre 2018, St Marc 12/38-44, La pauvre veuve
Ce Dimanche coïncide avec le centième anniversaire de l'armistice du 11 Novembre 1918.

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

***************************************

Dimanche 4 Novembre 2018, St Marc 12/28-34 : 'unifier notre vie'

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf



***************************************

Jeudi 1 er Novembre 2018, La Fête de tous les saints et toutes les saintes
Le 19 Mars 2018, Le Pape François a écrit une exhortation « Gaudete et exsultate »
                             l'appel à la sainteté dans le monde actuel.

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf



*****************************

 

Dimanche 28 Octobre 2018, St Marc 10/46-52 «aveugles ... clairvoyants»

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

 

**************************************

Dimanche 21 Octobre 2018, St Marc 10/35-45, «Dominer ou Servir»

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

 

 

                              *********************************

       Dimanche 14 Octobre 2018,   Un jeune homme rencontre Jésus                  

                 Livre de la Sagesse 7/ 7-11. St Marc 10/ 17-27

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

*******************************************

Dimanche 7 octobre 2018   St Marc 10/ 2-16   les parents… les enfants…

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

*Dimanche 2 Septembre 2018

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

 *********************************

                   Dimanche 26 Août 2018                 Approfondir ma vie

 Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

 

******************************

           Dimanche 19 Août 2018          Se nourrir de Jésus Christ …

 Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

                                           ******************************

           Mercredi 15 Août 2018   L’assomption de La Vierge Marie

 Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

                L’Evangile de la Visitation St Luc 1/39-56

********************************

     Dimanche 12 Août 2018      St Jean 6/41-51         Croire en Jésus !

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

 

********************************

Dimanche 5 Août 2018     St Jean 6/24-35   pain …   nourriture …   Vie …

 Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

***********************************

     Dimanche 29 Juillet 2018     St Jean 6/1-15       Les mains ouvertes…

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

*********************************

     Dimanche 22 Juillet 2018     St Marc 6/30-34   « brebis sans berger »

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

*******************************************

Dimanche 15 Juillet 2018,   St Marc 6/7-13,    « en mission deux par deux»

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

 

 ************************************

     Dimanche 8 Juillet 2018   St Marc 1/1-6 Le choc de l’Evangile

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

***************************************

       Dimanche 1er Juillet 2018   St Marc 5/21-43   La foi, la foi, la foi…

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

**********************************

Dimanche 24 Juin 2018   Nativité de St Jean-Baptiste   St Luc 1/57-66.80

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

 *************************************************

Dimanche 17 Juin 2018,    St Marc 4/26-34     « la plus petite graine »

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

*****************************************           

             Dimanche 10 Juin 2018, livre de la Genèse 3/ 9-15  

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

          ****************************

Dimanche 3 Juin 2018   Diocèse des Alpes Maritimes, Mission Azur

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

*********************************

                     Dimanche 27 Mai 2018   Dieu Trinité Sainte

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

****************************************

   Dimanche 20 Mai 2018,   Nouvelles Pentecôtes sur l’Église et le monde

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

 

 *******************************

       Dimanche 13 Mai 2018 – St Jean 17/11b-19 – La Prière de Jésus

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

                
  **************************

   Dimanche 6 Mai 2018, Evangile de St Jean 15/9-17, Une chaîne d’amitié

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

  *******************************************

       Dimanche 29 Avril 2018, St Jean 15/1-8     L’Image de la vigne 

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

 ***********************************************************************

Dimanche 22 Avril 2018, St Jean 10/11-18   Tu es mon Berger, Seigneur

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

 

 ***********************************

     Dimanche 15 Avril 2018, St Luc 24/35-48 « Vous serez mes témoins »

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

 

******************************************************

       Dimanche 8 Avril 2018,       Dimanche de la divine Miséricorde

                                         St Jean 20/19-23

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

            *******************************************************              

PÂQUES, Dimanche 1er Avril 2018, St Jean 20/1-9, le linge à sa place !

 Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

 

**************************************************

Dimanche des rameaux et de la Passion 2018   B   A l’extérieur

  Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

******************************************

Dimanche 18 Mars 2018         St Jean 12/ 23-33           «  Son Heure »

 Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

               ********************************************

             Dimanche 11 Mars 2018         La Lumière et les ténèbres

  Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

  *****************************************

 Dimanche 4 Mars 2018     Temple détruit, Temple nouveau relevé

 Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

St Jean 2/ 13-25   La Pâque des Juifs est proche. Jésus entre dans le Temple de Jérusalem

***********************

     Dimanche 25 Février 2018,   épreuves…    vies transfigurées…     

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

                                    

***********************************************************************

Dimanche 18 Février 2018,    L’exode… le passage…    St Marc 1/ 12 à 15

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

 

***********************************************

Dimanche 4 Février 2018   Après la synagogue  … St Marc 1/ 29-39

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

     ******************************************

           Dimanche 28 Janvier 2018, Jésus dans la synagogue

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

******************************

Dimanche 21 Janvier 2018, la Bonne Nouvelle de Dieu 

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

 *********************

                                 Dimanche 14 Janvier 2018

                        Ce Dimanche nous propose pleins d’appels de partout :

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

***************************

Dimanche 7 Janvier 2018   Les Mages  St Matthieu 2/ 1-12

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

                                   

************************************************

         Lundi 25 Décembre 2017   St Luc 2/1-14       la nuit…  NOËL

Cliquez ici pour récupérer le texte de l'homélie de ce dimanche au format pdf

 

Dimanche 25 Août 2019, L'ouverture à toutes les nations                                              Isaïe 66/18-21

« Ainsi parle le Seigneur : connaissant leurs actions et leurs pensées, moi, Je Viens

, rassembler toutes les nations,de toute langue , .. ils ramèneront tous vos frères ... jusqu'à ma montagne sainte, à Jérusalem ... »

Pourtant, nous sommes dans une période très troublée de l'histoire d'Israël. Au début du 6ème siècle avant J,C la ville de Jérusalem est prise et détruite par les Babyloniens. Les habitants sont déportés en Babylonie, L'exil va durer près de 50 ans, jusqu'à ce que l’édit de Cyrus, Roi des Perses, ordonne que les exilés puissent rentrer au pays. Ils découvrent une ville et le temple brûlés et détruits. Il.faudra 40 ans pour les reconstruire.

Ce texte d'Isaïe, (Isaïe 3) 100 plus tard, annonce l'ouverture du judaïsme à tous les peuples.
Parole nouvelle, inattendue, contraire aux idées reçues où le salut était réservé à Israël seul!

                                             St Luc 13/22-30

A l'époque de Jésus Christ, le pays est occupé par le Puissant Empire Romain. La dynastie royale de David n'existe plus, et en l'an 70 le Temple de Jérusalem est brûlé, il n'y a plus de culte ... Pour St Paul, et dans les Évangiles, ce n'est pas la fin. L'Histoire de Dieu se continue dans l'histoire des gens de tous les peuples.

Cette semaine, dans la rue, une dame qui promène son chien, m'interpelle grâce à la croix que je porte. Vous êtes le curé? - Non, mais un prêtre. - Est-ce que je peux vous parler? -
Oui. On s'assoit sur un banc devant la Cathédrale. - Je suis athée, dit-elle. Vous qui êtes dans l'église, que pensez-vous de tout ce qui s y passe? je répond: Quand vous parlez, vous-
même, à des hommes et des femmes d'église, prêtres y compris, vous voyez bien qu'ils sont
comme les autres, avec leurs défauts et leurs qualités. Oui, je suis dans l'église, et l'église,
elle est comme ma famille, avec une grande diversité. Je la prends comme elle est.

1 ° Le mariage des prêtres. C'est une position de L’Église catholique romaine depuis plusieurs siècles. Elle peut être modifiée avec la décision du Pape et de tous les Évêques. Pour moi, la solitude ne m'a pas pesée. Ma vie m'a semblé remplie et pleine de sens.

2° Les autres choses dont on parle actuellement? Sous l'impulsion de l'opinion publique actuelle, je constate que L’Église est tenue de changer de comportement, non seulement de ne plus cacher ces choses, mais aussi de mettre en place une organisation destinée à prendre la défense des victimes qui sont des enfants et des adolescents. Cela se fait dès maintenant, dans les diocèses, suite à la demande très précise du Pape et en accord avec les Évêques, en respect à la Justice de notre pays.

Voilà la tenue de notre conversation. Cette darne m'a quitté sans être convertie. Ne ferait-elle pas partie de ceux et celles qui viennent de l'Orient et de l'Occident, du nord et du midi? A la messe, au moment de la consécration, le prêtre s'efface pour laisser toute la place à Jésus, à Ses gestes et à Sa Parole: il prend la coupe, il la donne, « Prenez, ceci est le sang de
l'alliance, versé pour vous et pour la multitude ». C'est le même mouvement d'ouverture au monde entier. «Efforcez-vous d'entrer par la porte étroite» Oui, il y a une porte d'entrée dans le Christianisme, dans la foi. Cette porte, ouverte à tous et à toutes, c'est la porte de Jésus
Christ. Oui, elle est étroite, dans le sens où elle signifie le don de soi-même, dans la ligne de
Jésus Lui-même. Efforçons-nous de passer par le don de soi!

« Les derniers qui seront premiers, et des premiers qui seront derniers»

Il est possible que cette parole soit commentée à la Messe, Dimanche prochain!

Avec les observations de Fabrice